Quand j’étais vivant – Estelle Nollet – Editions Albin Michel

quandjetaisvivantCe livre va intéresser toutes les personnes sensibles aux massacres des animaux sauvages, aux trafics en tout genre que ce soit pour l’ivoire ou les soi-disant pouvoirs de la corne de rhinocéros …. Nous y apprendrons avec horreur que les enfants albinos, malheureusement nombreux en Tanzanie, sont eux aussi en danger car on attribue des pouvoirs exceptionnels même à une infime partie de leur peau. Ils ont ainsi une importante valeur marchande. Cela va sans dire que ces trafics génèrent beaucoup d’argents et corrompent à tous les niveaux de nombreux pays ! Estelle Nollet a vécu de nombreuses années en Afrique, sa connaissance de ce continent donne toute sa légitimité à ce roman direct et cruel, mais tellement interpellant, sur la situation à ce jour…bienvenue dans une réserve africaine !

Très vite le lecteur va se rendre compte que les quatre narrateurs, Harrisson un propriétaire de réserve, Juma un jeune enfant albinos, N’Dilo un soldat trafiquant,  et surtout Pearl une éléphante matriarche de son groupe, sont là pour nous raconter leurs morts violentes et inutiles. A l’aide de nombreux tableaux vous comprendrez mieux leurs vies, vous vous attacherez à ces personnages et serez encore plus révoltés par ce qui se passe. Le compte à rebours est enclenché, extinction des rhinocéros en 2025, demain ! Marie Adélaïde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.