Héritage – Miguel Bonnefoy – Editions Rivages – Prix des libraires 2021

Bravo et Félicitations à Miguel BONNEFOY ! Ce 3 juin 2021, Miguel BONNEFOY a reçu le prix des libraires 2021 que Nathalie de la Librairie Doucet avait présenté sur France Bleu Maine le 2 octobre 2020 ! Bravo pour ce choix.

« Ceux qui ne peuvent se rappeler leur passé sont condamnés à le répéter. » (George Santayana.)

Cette semaine (02/10/20) Nathalie de la librairie Doucet a jeté son dévolu sur le livre « Héritage » de Miguel Bonnefoy qui figure sur la liste du prix Goncourt du mois de Novembre. Miguel Bonnefoy, on le connaît parce qu’il est déjà venu au salon du livre au Mans en Octobre 2017 pour son précédent roman « Sucre noir ». Il est franco-chilien et dans ce livre « Héritage » il nous raconte un peu l’histoire de sa famille. C’est très romancé, il part d’un lointain ancêtre qui habite dans le Jura à la fin du  XIX e siècle. Il est vigneron. Il y a une épidémie de phylloxera qui ravage toute la vigne française, et cet ancêtre réussit à préserver un pied de vigne qu’il déterre et replante au Chili, là où il part. Les vignes vont prospérer et Miguel nous raconte l’histoire de ses descendants… On y croise une aviatrice hors pair, un militant, jusqu’à la boucle dans les années 1970 où son père sera obligé de revenir en France. Une saga familiale sur fond historique parce qu’il nous raconte aussi cette communauté française au Chili qui était importante. On est à la fin du  XIX e au début du roman, et on traverse tout le XXe siècle. Ces chiliens, ces descendants qui sont nés au Chili n’ont jamais mis les pieds en France et sont toujours très attachés à La France parce qu’ils viendront combattre sur le continent européen, pendant les deux guerres. C’est plein d’exotisme. C’est une langue riche. C’est aussi montrer que l’exil à un moment, ce n’était pas dans le sens qu’on connaît aujourd’hui, mais plutôt dans le sens où les français qui partaient, devenaient des migrants.

C’est un très beau livre et nous avions eu la chance d’accueillir Miguel Bonnefoy dans le cadre de la semaine « FAITES LIRE », MARDI 6 OCTOBRE 2020, aux Quinconces au Mans, en collaboration avec la librairie Bulle avec comme invité :  Désirée Frappier « Le temps des humbles » pour une belle soirée chilienne.

Écoutez Nathalie de la librairie Doucet en compagnie de Delphine Seveno sur France Bleu Maineen cliquant ici !

Nathalie/MC

Héritage – 206 pages – prix : 19.50 €

Commander le livre

Le lièvre d’Amérique – Mireille Gagné – Éditions La peuplade –

UN CONTE, UNE FABLE ANIMALIÈRE

Mireille Gagné nous parle de notre société capitaliste, de l’héroïne proche du burn-out, de notre rapport au travail, à la nature. C’est une satire sociale intéressante.

C’est l’histoire de Diane, une trentenaire qui travaille dans une grande entreprise ; elle est passionnée par son travail, elle a une ambition énorme, elle a envie de faire toujours plus, elle veut être la meilleure. Elle a un esprit de compétition vis-à-vis de ses collègues mais elle est comme tout le monde, elle a ses limites. Elle n’en peut plus, elle est sur le point de s’écrouler. Alors, Diane qui veut être ultra-performante, va demander à subir une intervention chirurgicale, en vue d’une modification génétique. Elle se réveille et est très attentive à la réaction de son corps. Elle a besoin de moins de sommeil. L’opération a réussi, elle va pouvoir se surpasser au travail, mais au fil du temps, elle observe son corps. Elle va être étonnée de la modification de celui-ci, sur bien d’autres sujets.

Nous sommes plongés dans son adolescence où elle va avoir un rapport particulier avec la nature et avec des animaux en voie d’extinction, grâce à la rencontre d’un autre adolescent, lors de ses vacances.

Dans ce livre, on y trouve des annotations sur « le lièvre d’Amérique (lepus americanus) est un petit mammifère … largement répandu au Canada et au Québec… À l’opposé de son cousin le lapin, le lièvre préfère fuir plutôt que de se cacher pour échapper aux prédateurs. » (p.8). Sur une ou deux pages, vous lirez ces descriptions où il n’y aucune ponctuation. La construction peut surprendre, mais c’est tout à fait plaisant à lire, il y a un petit temps d’adaptation.

Un roman étonnant et très fort. Un roman qui nous interroge sur notre aliénation au travail, notre besoin de liberté, notre soif de nature. Tout ça écrit à la manière d’un conte extrêmement poétique que vous pourrez faire lire à toutes les personnes qui vous entourent !.

Une fois que l’on a posé le livre, il nous donne à réfléchir, et nous rappelle l’importance de la nature dans notre vie. L’auteure nous invite à nous poser de nombreuses questions sur les dérives de notre vie moderne : – Est-ce à nous de nous adapter à cette société ou accepter ce que la nature nous a offert ?. Accepter de notre corps nos limites, et tout ce qu’il nous offre aussi ?. C’est un livre très court mais très intense écrit par Mireille Gagné, poétesse québécoise, qui nous livre ce premier roman, à l’écriture très poétique.

Comme le dit si bien la quatrième de couverture :

« Ce roman, une fable animalière néolibérale, s’adresse à celles et ceux qui se sont égarés. » Mireille Gagné ajoute même et conseille à ses lecteurs : « je vous souhaite que, si vous vous êtes perdus sur le chemin du surmenage, vous trouviez votre voie ! » Alors bonne lecture !

LIBRAIRIE DOUCET LE MANS/M. Christine

LE LIÈVRE D’AMÉRIQUE – 138 pages – prix : 18 € (publié en oct. 2020)

Commander le livre

Mireille Gagné est née à l’Isle-aux-Grues et vit à Québec. Depuis 2010, elle a publié des livres de poésie et de nouvelles. Le lièvre d’Amérique est son premier roman.

American Dirt – Jeanine Cummins – Éditions Philippe Rey

QUEL PÉRIPLE et QUEL COURAGE ! UNE TRAQUE HALETANTE !

Dès les premières pages et durant 540 pages vous serez happés(ées) jusqu’à la fin ! – Et comme à chaque chapitre, vous aurez envie de connaître la suite, vous le lirez très vite ! Vous ne pourrez pas lâcher ce superbe livre.

Nous partons à Acapulco, au Mexique haut lieu des cartels de la drogue. Lydia est libraire et mène une vie paisible et tranquille. Elle a un fils, Luca âgé de huit ans. Son mari, Sébastian est un brillant journaliste d’investigation. Lydia adore son métier de libraire. Elle sympathise avec Javier, un homme lettré qui fait partie de ses fidèles lecteurs. La famille de Lydia s’apprête à fêter l’anniversaire d’une nièce autour d’un barbecue. Par un puissant cartel, seize personnes de la famille présentes au moment des faits seront la cible de tireurs et seront décimées. Un règlement de compte avec le journaliste, suite à un article de presse.

Miraculeusement, Lydia sera la seule survivante de ce massacre avec son fils. Auparavant, elle avait identifié que Javier, cet ami de la librairie était le « Jefé » du cartel et son mari venait de la prévenir.

Elle avait tout intérêt à s’enfuir rapidement, avec méfiance, sans se faire remarquer car les cartels de la drogue s’infiltrent dans tout l’ensemble du Mexique et peuvent toujours la repérer, la rattraper, il faut échapper au pire.

Et c’est surtout cette fuite extraordinaire que nous allons suivre car Lydia et son fils prennent la direction de El Norte. Son idée, rejoindre les groupes de migrants et tenter de gagner les Etats-Unis, via Denver où vit un oncle. Il faut faire vite, quelques vêtements dans un sac à dos, et suffisamment d’argent puis se faire discrets, se méfier de tout le monde et surtout passer inaperçus. Il faudra grimper sur les toits de la « Bestia », ces trains de la mort empruntés par les migrants au Mexique. Il faudra grimper à l’échelle, ou sauter depuis un pont sur les toits de ces trains de marchandises et puis survivre avec la peur au ventre en permanence.

On sera chaque heure, chaque jour à leurs côtés. Même si le thème de ce livre est dur, dans ce monde de violence on y fera aussi de belles rencontres, la rencontre de jeunes femmes honduriennes extraordinaires, également en fuite. Il y aura de la solidarité, de l’entraide, du partage, beaucoup d’espoir et d’amour. L’amour de cette mère prête à tout pour protéger son fils.

Un livre remarquable sur l’exil, sur les migrants vraiment bien écrit. Un récit poignant et bouleversant. Un livre qui nous oblige à regarder la réalité des choses, sur ce qui se passe de nos jours.

Librairie Doucet Le Mans/Marie-Christine

Lu et conseillé par Marie-Adélaïde, Linda.

American Dirt – 542 pages – prix : 23.00 € (parution : 20/08/20) – Traduit de l’anglais (Etats-Unis) – par Françoise Adelstain et Christine Auché.

Jeanine Cummins vit à New-York. Elle a publié trois romans, dont « American Dirt » est le premier traduit en français.

PUTZI – Thomas Snégaroff – Editions Gallimard

QUI EST DONC PUTZI ?

Un roman historique écrit par Thomas Snégaroff. Il nous raconte l’histoire de cet homme dont son nom était Putzi, un homme proche d’Hitler, originaire d’une famille de marchand d’art ayant des origines américaines par sa mère, et allemandes par son père. Cet homme, Putzi est rentré en contact avec Hiltler dans les années vingt. Il va le côtoyer pendant plusieurs années. Ils vont partager ensemble –ce qui lui permettra d’approcher Hitler- la passion de Wagner. C’est pour cela qu’on l’a appelé LE PIANISTE D’HITLER.

Il n’aura de cesse, pendant toutes ces années, de capter l’attention d’Hitler et surtout son admiration qui va l’amener à faire des choses parfois un peu insaisissables et incompréhensibles. A travers lui, c’est aussi l’histoire de ses deux patries, l’Allemagne et les États-Unis puisque cet homme aura envie de rapprocher ces deux nations dans les années trente. On va découvrir qu’à cette époque les États-Unis ont une période un peu trouble, n’affichant pas une détermination à combattre les nazis, mais plutôt un peu paradoxale et un peu étonnante, autorisant quelques débordements nazis sur leur territoire.

Un roman passionnant, très documenté et bien écrit.

Bien sûr, c’est un nouveau livre sur la Seconde Guerre mondiale mais c’est aussi le roman d’un homme insaisissable, incompréhensible et puis de deux nations qui vont à un moment ou à un autre, éventuellement se rapprocher. – Nathalie / MC

Putzi – 352 pages – 22 € (parution octobre 2020)

Commander mon livre

Écoutez Nathalie sur la page Facebook de la librairie DOUCET, en cliquant ici ! (Calendrier de l’avent Doucet – JOUR 22)

Impact – Olivier Norek – Éditions Michel Lafon – prix Le Point du polar européen-Prix Maison de la Presse

UN ROMAN SOCIAL D’ACTUALITÉ CAPTIVANT ET BOULEVERSANT !

Un polar dans la veine écologique. Un polar environnemental. Nous sommes sur un roman social du style du précédent polar « ENTRE DEUX MONDES ». Nous sommes sur un roman qui va vous happer de la première à la dernière page, un roman qui parle d’écologie, d’affres environnementaux produits par des grandes entreprises du CAC 40 lesquels sont à notre porte. On les voyait de loin, ça touche maintenant notre planète. Est-ce que nous nous sentons plus concernés pour autant ?

Virgil Solal va devoir réagir à la suite d’un drame personnel. Il va devenir celui qui commet un acte répréhensible mais il agit pour le bien de tous !

Alors, COUPABLE ? NON COUPABLE ? A vous de nous le dire !

Capitaine de la police judiciaire pendant dix-huit ans, Olivier NOREK est l’auteur de quatre romans : « Code 93 » – « Territoires » – « Surtensions » – « Surface » – qui ont reçu plusieurs prix littéraires prestigieux et ont été traduits dans de nombreux pays. Mais ce n’est pas pour rien que cet écrivain s’est lancé dans l’humanitaire avant de devenir policier. Régulièrement lui prend l’envie de s’attaquer à des problèmes sociaux, comme ce fut le cas dans « Entre deux mondes« , bouleversant roman salué par la critique. Avec IMPACT, il va plus loin : son enquête s’étend au monde entier et concerne notre survie.

IMPACT – 350 pages – 19.95 € (parution novembre 2020)

Commander mon livre

Écoutez Marie-Adélaïde sur la page Facebook de la librairie Doucet, en cliquant ici ! (#Calendrier de l’avent Doucet – Jour 18)

Les libraires Marie-Adélaïde, Linda, Nathalie – Nicolas, Mélanie et Pierre parlent de leurs coups de cœur (à écouter sur la page facebook de la librairie Doucet)

Pour fêter avec nous sa distinction, (dans le respect des règles sanitaires)

Hervé LE TELLIER

prix Goncourt 2020 pour « L’anomalie », sera parmi nous pour une 

dédicace devant la librairie SAMEDI 19 DÉCEMBRE de 15h à 18 h

« L’Anomalie »Hervé Le Tellier – Éd. Gallimard – prix GONCOURT 2020- 336 p. -20 €

Que se passe-t-il si, suite à un dérèglement climatique, vous étiez confrontés(es) à votre double ? Alors, un clone ? Une photocopie ? La même chose ? La même personne !. Vous avez vécu la même chose, vous avez les mêmes souvenirs, vous avez fait les mêmes erreurs. Mais la seule différence, c’est que ce double revient vers vous, avec trois mois de décalage. Que se passe-t-il pendant ces trois mois entre vous et vous ? Vous avez la possibilité de réparer quelque chose. Vous avez la possibilité de vous améliorer. Vous avez la possibilité de profiter du succès qui est devenu ! C’est un livre très intéressant sur le rapport à soi. C’est un livre qui fait réfléchir d’un point de vue religieux, d’un point de vue philosophique et c’est surtout un bijou littéraire. Heureuse que ce livre « L’Anomalie » ait été couronné par le GONCOURT 2020. C’est amplement mérité. C’est un texte jubilatoire. C’est un texte qui fait appel à tous les genres littéraires. Un texte qui vous laissera un souvenir émerveillé à la dernière page, parce que jusqu’au bout l’auteur joue de vous !… Coup de cœur conseillé par Marie-Adélaïde de la librairie Doucet.

A écouter également ici sur la page facebook !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est coup-de-coeur.png

« Les Impatientes » de Djaïli Amadou Amal – Éditions Emmanuelle Collas – prix GONCOURT des Lycéens 2020 – 240 pages – prix : 17 €

Un texte assez fort qui a eu le prix du livre orange en Afrique en 2019. Un très joli texte sur le destin de trois jeunes femmes au Sahel aujourd’hui, qui, à l’âge où on pense plutôt aux études et à s’amuser, vont être mariées à un homme beaucoup plus âgé qu’elle, qui possède déjà une ou plusieurs épouses et c’est Trois femmes, Trois histoires – Trois destins liés- Trois femmes…, à qui on va dire en permanence depuis leur plus jeune âge jusqu’à l’âge adulte : Patiente ! Comment ces femmes vont tenter de résister, d’être fortes face au destin qui les attend !. Coup de cœur conseillé par Nathalie de la librairie Doucet.

A écouter également ici sur la page facebook !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est coup-de-coeur.png

« Âme brisée » par Akira Mizubayashi – Éditions Gallimard – 237 pages – prix : 19 € –

Le plus français des auteurs japonais. « Âme brisée » est un bijou. Un bijou de poésie. Un bijou d’histoire. Un bijou de résilience. Vous trouverez dans ce livre les thèmes favoris de cet auteur, à savoir : la filiation, la guerre, la musique et les animaux. Tout cela, pour un roman magnifique qui vous emmène du Japon à la France et qui tourne autour de cette petite pièce, cette petite pièce qui s’appelle « l’âme du violon » et qui lui confère ce son si extraordinaire et particulier. Coup de cœur conseillé par Marie-Adélaïde de la librairie Doucet.

A écouter également ici sur la page facebook !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est coup-de-coeur.png

« Les Graciées » de Kiran Millwood Hargrave – Éditions Robert Laffon – Pavillons – 390 p. – prix : 21 € – traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Sarah Tardy

Une histoire poignante et inspirée de faits réels. Coup de cœur de la rentrée étrangère qu’on vous met dans le petit arbre de Noël de chez Doucet, « Les Graciées » de Kiran Millwood Hargrave. Souvenez-vous de son nom ! Souvenez-vous surtout de cette ambiance 1617, l’ile de Vardø. On est proche du cercle polaire. Une communauté s’est installée là, dans des conditions très difficiles. Un naufrage. Quarante hommes vont décéder. La communauté est en danger. Les femmes ont deux choix : partir ou rester !. Dans ces conditions difficiles, elles vont décider de rester et de mener leur vie, de tout prendre en charge : l’éducation, l’élevage etc…, elles vont tout faire jusqu’à l’arrivée d’un homme fort étrange, Absalom Cornet qui a décidé que lui verrait cette vie, autonome, émancipée, d’un œil autre et qu’il remettrait ces femmes peut-être à leur place. Mais l’histoire dira peut-être qu’il est autre et que ces femmes effectivement vont vivre autrement leur féminité et leur histoire. Coup de cœur conseillé par Linda de la librairie Doucet.

A écouter également ici sur la page facebook !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est coup-de-coeur.png

« De grandes ambitions » – Antoine Rault – Éditions Albin Michel – 588 pages – prix : 22.90€

Un roman choral. Un roman qui nous fait revivre les années 80 jusqu’à nos jours. Nous connaissons les noms. Nous connaissons l’histoire. Ça se passe en France. Nous, nous allons la revivre dans ce texte grâce à de jeunes adolescents. Ils passent leur BAC. Ils ont des rêves plein la tête. On va les suivre de la province à Paris. On va les suivre dans un destin incroyable mais beaucoup nous sont familiers. Il y a ce jeune homme qui bricole et qui les vend en douce et qui va devenir le roi du minitel et qui va s’engager dans la téléphonie. Il y a cette autre jeune femme méritante qui fait de brillantes études qui va devenir Députée puis Ministre, et puis aussi tous ces personnages, la fille d’un patron d’extrême droite, un homme très ambitieux qui va épouser sa prof de français ! Vous le connaissez tous ! Découvrez-les dans ce livre. Vous passerez un moment formidable !. Coup de cœur conseillé par Marie-Adélaïde de la librairie Doucet.

A écouter également ici sur la page facebook !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est coup-de-coeur.png

Sacha et Tomcrouz – BD – Les Shaolin – Dessins de Bastien Quignon – Anaïs Halard – Éd. Soleil Metam.BD (tome 3) – 88 pages – prix : 16.95 €

Deux petits personnages, deux petits héros adorables ! Aventure très rigolote où on suit Sacha qui va découvrir que son petit chien Tomcrouz a la capacité à voyager dans le temps. On va le découvrir dans différentes aventures et, à chaque fois découvrir sur eux, plein de choses… L’histoire plaît bien et c’est à partir de 8 ans !. C’est magnifique. Coup de cœur conseillé par Nicolas de la librairie Doucet.

A écouter également ici sur la page facebook !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est coup-de-coeur.png

Gaston Grognon C’est la fête ! – Suzanne Lang – Illustrations Max Lang – Éd. Casterman – 48 p. 13.90 €A partir de six ans et plus.

Gaston Grognon est un petit héros toujours de mauvaise humeur qui aime bouder cinq minutes dans son coin et il a bien raison. Il est invité à une fête et tous ses copains s’évertuent à lui apprendre à danser pour qu’il puisse venir à cette fête. On va passer un très très agréable moment à se moquer d’eux, à se moquer de Gaston et à rigoler tout simplement ! Gaston apprend à danser et on adore ! Je ne vous raconte pas la fin mais ça vaut le détour. Tout le monde va rigoler en racontant cette histoire. Coup de cœur de toute l’équipe du rayon jeunesse. Présenté et conseillé par Mélanie de la librairie Doucet.

A écouter également ici sur la page facebook !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est coup-de-coeur.png

ATLAS HISTORIQUE DE LA FRANCE – TOUTE L’HISTOIRE DE LA FRANCE EN 375 CARTES

Christian GRATALOUP – Les Arènes – 320 pages – prix : 24.90€ –

Atlas historique de la France

Après la parution l’année dernière de l’Atlas Historique Mondial, Christian GRATALOUP revient cette année avec un Atlas Historique de la France qui reprend 375 cartes publiées dans la revue d’Histoire, toute l’Histoire de France, des grands mouvements qui ont conduit à la création de l’espace national aux faits historiques. Avec le concours d’historiens, il nous explique une Histoire de France qui s’adresse aussi bien aux experts qu’aux amateurs. Présenté et recommandé par Pierre de la librairie Doucet.

A écouter également ici sur la page facebook !

TOUTE L’ÉQUIPE DE LA LIBRAIRIE DOUCET du MANS

L’ ANOMALIE – Hervé LE TELLIER – Éditions Gallimard – Prix Goncourt 2020

Pour fêter avec nous sa distinction, (dans le respect des règles sanitaires) Hervé LE TELLIER sera à la Librairie Doucet pour une dédicace devant la librairie SAMEDI 19 DÉCEMBRE de 15h à 18 h

Le prix GONCOURT  a été attribué le 1er décembre, lors d’une visioconférence à :

Hervé LE TELLIER** pour « L ANOMALIE » (Gallimard).

Nous allons parlé de prix aujourd’hui !

MAD : Vous savez c’est toujours dans la tradition. La rentrée littéraire démarre fin août début septembre et la période des prix arrive assez tôt, même toujours un peu plus tôt, sauf que cette année, toutes les Académies, le Goncourt, le Renaudot ont décidé de soutenir les librairies qui étaient fermées et de décaler la remise des prix pour que ces ventes ne soient pas exclusivement sur des plateformes numériques ! C’est pour cela que le grand prix du roman de l’Académie française vient d’être attribué (26 novembre). Le prix Goncourt, seulement hier (30 novembre) avec le prix Renaudot dans la foulée et nous attendons demain (le 2 décembre) le prix Goncourt des lycéens. Donc, nous arrivons demain à la conclusion de cette période des prix et puis de ces récompenses importantes parce que, pour les auteurs ça change beaucoup en terme de tirages, de nombres de livres vendus.

MB : Cette cuvée 2020 est-elle intéressante et accessible ?

MAD : Cette cuvée 2020 est très intéressante pour les différents grands prix qui ont été attribués. Oui, c’est une très bonne cuvée pour le moment je n’ai rien à dire, j’adhère ! – la quantité des livres, les choix.. Nous avons eu une très bonne rentrée littéraire. On a savouré et je reconnais que tous ces prix ont été donnés à des livres qui sont intéressants, grand public dans des genres très différents : – Marie-Hélène LAFON qui a eu le prix Renaudot et Serge JONCOUR le prix Femina, vont nous parler de nature, nous parler de racines. On va avoir, avec Chloé DELAUME qui a obtenu le prix Médicis, quelque chose qui tourne autour de l’intimité de la femme de 45 ans, sa place sur le marché de la séduction. On est vraiment dans quelque chose de concret, avec Hervé LE TELLIER pour « L’Anomalie » qui vient d’obtenir le prix Goncourt, on est sur un roman grand public, populaire qui peut séduire tout le monde, parce que tous les genres sont représentés dans un seul roman. Avec le prix de l’Académie française« La grande épreuve » d’Étienne de Montety, il s’agit d’un texte malheureusement d’actualité brûlante, sur l’engagement, pour le Bien et pour le Mal. On va voir avec les problèmes de radicalisation et d’excès. Je pense que nos livres, nos prix de cette année collent à l’actualité, collent à nos problèmes, collent à nos questions. On verra l’année prochaine, si l’on n’a que des titres sur la COVID et la pandémie !

MB : Alors, Marie-Adélaïde, la question difficile, s’il ne fallait en choisir qu’un seul parmi les prix, lequel devrait-on choisir ?

MAD : Oh là là, horrible question, que la question est dure ! Bon, j’avais un chouchou depuis le début. Je suis très heureuse qu’il ait gagné ! C’est « L’ Anomalie » de Hervé LE TELLIER, qui est publié chez Gallimard et qui a eu le prix Goncourt. Ce livre m’a transporté de joie. Et quand on parle d’un livre jubilatoire, c’est ça ! Vous le lisez le sourire aux lèvres parce que, ce que j’apprécie dans un texte comme celui-ci, c’est qu’il me fait rire, il me fait réfléchir ! On se pose des questions philosophiques, religieuses et puis il aborde un sujet qui est incroyable que j’ai peu lu ! Que se passe-t-il Maxime, qu’est-ce qui vous arriverez Maxime, si un beau jour, en rentrant chez vous, vous tombez sur un autre Maxime ? Il vous ressemble comme deux gouttes d’eau, il a les mêmes souvenirs, il a fait les mêmes choses, il connaît tout de vous, et vous, tout de lui… La seule différence c’est que vous avez trois mois d’écart. Il y en a un qui est en avance de trois mois et l’autre est en retard de trois mois. Ça vous permet peut-être de réparer des erreurs, ça vous permet peut-être de défaire les choses, ça vous permet peut-être de profiter d’une célébrité ! C’est absolument génialissime.

Et ce roman conjugue tous les genres littéraires : le roman d’amour, le témoignage, le roman de société, le polar, l’anticipation, c’est incroyable. Vraiment un grand grand coup de chapeau à Hervé LE TELLIER. BRAVO à Hervé LE TELLIER !

**Hervé LE TELLIER, 63 ans, mathématicien de formation et ancien journaliste, et président de l’association de l’Oulipo (ouvroir de littérature potentielle), a obtenu huit voix contre deux pour « L’Historiographe du royaume » de Maël Renouard.

« L’ANOMALIE » 336 pages – prix : 20 € – parution 20/08/20

Écoutez Marie-Adélaïde en compagnie de Maxime Bonhomet, sur France Bleu Maine, en cliquant ici !

Marie-Adélaïde de la librairie Doucet/M.Christine

Histoire du fils – Marie-Hélène Lafon – Éditions Buchet-Chastel – Prix RENAUDOT 2020

Palmarès du Prix Renaudot - La lettre du Libraire

Le prix Renaudot a été décerné lundi 1er décembre, quelques minutes après le Goncourt, à Marie-Hélène Lafon, pour son roman « Histoire du fils » (Buchet-Chastel), une saga qui court sur un siècle, de 1908 à 2008. Le personnage principal, André, élevé par sa tante, y perce un secret de famille en explorant sa généalogie.

BRAVO à Marie-Hélène LAFON pour ce prix RENAUDOT 2020 « Histoire du fils » livre déjà présenté sur ce blog lors de sa parution en août 2020 !

téléchargement

INTRIGUE FAMILIALE SUR FOND DE RURALITÉ

Nous retrouvons Marie-Hélène Lafon avec grand plaisir pour « Histoire du fils », un court roman, de 170 pages. Une histoire familiale étalée sur plusieurs générations, se déroulant sur un siècle,  et qui débute en 1908. André, c’est le fils, il est né en 1924, sa mère c’est Gabrielle, indépendante et très secrète, qui préfère vivre sa vie à Paris. André ne connaît pas son père, un inconnu dont seule Gabrielle détient le secret. Il sera élevé à la campagne, à Figeac dans le foyer de sa tante Hélène mariée à Léon et au milieu de ses cousines-sœurs. Durant toute son enfance, André doit faire face aux silences, aux secrets, aux absences car sa mère, il ne la côtoiera que quelques semaines par an, à Pâques et aux vacances d’été. Difficile de vivre avec le manque de racine, du côté paternel et cela André devra aussi l’assumer jusqu’à la fin de sa vie…

A la lecture de ce texte, Marie-Hélène Lafon dépeint une situation sociale particulièrement difficile pour cette époque ; elle le fait avec sa plume très épurée,  sans trop entrer dans les détails mais avec beaucoup de finesse, de justesse, une écriture précise et très travaillée, un style superbe.  Et puis, c’est sur fond de ruralité qu’elle ancre cette intrigue entre Figeac, Chanterelle, Aurillac, entre le Lot et le Cantal dont elle est originaire, ses terres de prédilection, son pays et c’est très agréable. Ses personnages sont absolument bien décrits, notamment Gabrielle, cette mère qui se décharge de son rôle de mère…

« Avec ce nouveau roman, Marie-Hélène Lafon confirme la place si particulière qu’elle occupe aujourd’hui dans le paysage littéraire français. »

Histoire du fils – 170 pages – prix : 15 € (parution 20 août 2020)

Impact – Olivier Norek – Éditions Michel Lafon

UN ROMAN COUP DE COEUR ! UN LIVRE COUP DE POING !

IMPACT un polar signé OLIVIER NOREK que Marie-Adélaïde de la Librairie Doucet du centre ville du Mans, tient à nous présenter ! Un thriller mais aussi un roman engagé qui nous fait réfléchir ! On peut parler d’un thriller hors normes ?

MAD : Incroyable, ce roman ! OLIVIER NOREK, on l’aime beaucoup, on le connaît. C’est un policier. Il a commencé par trois romans sur sa vie de flic dans le « 93 » et il a ce talent, c’est-à-dire qu’il prend des risques. Il change de genre, il nous propose des romans à chaque fois différents. Il avait déjà abordé la vie sociale avec un roman sur la migration avec « Entre deux Mondes » et cette fois-ci, il nous a concocté un roman policier écologique aussi intense que vrai sur les problèmes qui vont rapidement nous dépasser. Aujourd’hui, on peut trouver dans certains pays du Tiers Monde des problèmes d’eau, des problèmes d’air pollué, de rivières empoisonnées et tout cela se rapproche dangereusement de nous ! Que va-t-il se passer quand un homme devient un justicier ? Il va obtenir réparation. Il va pour cela employer des moyens totalement illégaux. Est-il coupable ? Ou est-il innocent puisqu’il œuvre pour le bien-être de la planète de monsieur et madame tout le monde ? Les scènes sont fortes, les scènes sont engageantes et on va voir comment un flic et une jeune femme psychologue, profileuse exactement de métier, vont devoir assumer, assumer leurs choix. Pour ou contre Virgil Solal ? – Pour ou contre les agissements ?. – On ne parle pas d’un livre dans la douceur. Il y a un meurtre. Il y a les prises d’otages mais il n’est pas question d’enrichissement personnel. Tout ça, est fait pour que notre planète, notre terre arrête de tourner de travers, pour que, enfin les grosses sociétés réagissent et changent leur transition énergétique, que ce ne soit pas un vain mot. Ce livre fait réfléchir. Ce livre nous amène à nous poser des questions et nous embarque dans un univers qui vous laissera pantois de la première à la dernière page.

Fabien Obric : Ensuite, cet enquêteur, Virgil Solal dont vous avez cité son nom, et dans son livre, Olivier Norek balance carrément, il parle du PDG de TOTAL, il parle de BNP Paribas, il cite des entreprises, il y va carrément !….

MAD : Il y va carrément ! C’est pour ça que ce livre nous impacte autant comme son titre l’indique !. Parce que ce n’est pas dans un monde complètement virtuel ! Ce n’est pas le pays des Bisounours !. C’est notre monde ! Ce sont les grosses sociétés autour de nous, du CAC 40 ! Sociétés qui ne vont pas assez vite, dans cette fameuse transition, qui sont encore aux énergies fossiles et qui finalement empoisonnent la vie et la santé de tous les concitoyens. Alors, OUI, ces méthodes sont totalement illégales. OUI, c’est un criminel et est-ce que cela en fait un coupable aux yeux de tous et de la justice. La question est très très intéressante et une des parties de ce livre qui est fabuleux, c’est le procès de Virgil Solal.

Voilà ! C’est à suivre dans « IMPACT », un polar tout à fait singulier, très original, sur fond d’écologie et de protection de la planète et c’est signé OLIVIER NOREK !

Marie-Adélaïde/MC.

Écoutez Marie-Adélaïde de la Librairie Doucet en compagnie de Fabien OBRIC, sur France Bleu Maine, en cliquant ici !

IMPACT – 368 pages – prix : 19.95 € – (parution le 22/10/20)

Les pantoufles – Luc-Michel Fouassier – Éditions de l’arbre vengeur –

BIEN DANS SES PANTOUFLES !

Ne jamais sortir de chez soi en pantoufles avec ses clefs à l’intérieur ! Ou alors être prêt à l’aventure urbaine et sociale !

Par ces temps moroses et parfois compliqués, j’avais envie de vous présenter un petit livre, surtout drôle et un peu facétieux !

Un livre qui fait rire et ça fait tellement de bien ! Un grand moment de détente !

Le héros du roman sort un matin de chez lui, en costume-cravate, la mallette à la main, il s’apprête à assister à une réunion. Quand il claque la porte d’entrée, il se retrouve sur le palier, non seulement il s’aperçoit qu’il a laissé les clefs à l’intérieur mais qu’il est en charentaise !… Il n’a guère le temps de passer s’acheter une paire de chaussures car cela risque d’être un peu juste pour cette fameuse réunion, il décide de s’y rendre malgré tout, charentaise aux pieds ! Disons que pour cet homme qui mène une vie plutôt banale et moyenne, cette réunion va bien se dérouler pour lui. Donc, il attribue cela au fait qu’il soit en charentaise et décide pour le coup de garder ses charentaises pendant quelques jours ! De vivre en charentaises ! Alors, c’est assez drôle, c’est facétieux, un peu fantaisiste. L’auteur en profite pour nous raconter l’histoire des charentaises et leur fabrication, leur origine et c’est intéressant car on apprend beaucoup de choses.

Puis on rit avec ce type à qui il arrive plein d’aventures parce qu’il a un aspect tout à fait normal, mais il porte des charentaises ! Outre le fait qu’il soit assez drôle, ce qui est intéressant aussi, c’est le regard que les autres portent sur vous, alors qu’intérieurement vous êtes le même, il suffit juste que l’apparence extérieure se modifie un peu pour que le regard des autres aussi se modifie sur votre personne et de ce fait, c’est l’occasion d’une petite réflexion. C’est vraiment drôle ! C’est rigolo et on passe un très joyeux moment !

Nathalie/MC

Écoutez Nathalie de la librairie Doucet sur France Bleu Maine, en compagnie de Maxime Bonhommet en cliquant ici !

Les pantoufles – 120 pages – Prix : 13€ – (paru le 03/09/20)