Au prochain arrêt – Hiro Arikawa – Éditions Actes Sud

UN VOYAGE ENCHANTEUR !

Prenez vite votre ticket pour un aller-retour en tramway, Marie-Adélaïde nous emmène au Japon, à bord d’une ligne privée (Takarazuka-Nishinamiya) Province du Kansai, en direction d’ŌsakaKōbe.

Ce trajet comporte huit stations. Nous allons prendre cette ligne en deux saisons, au printemps et à l’automne, en respectant scrupuleusement les huit arrêts et huit chapitres à chaque fois.

Est-ce que vous déjà montés dans un train, un wagon, un bus, un métro en regardant les passagers et en se demandant ? Mais quelle est leur vie ? Que vont-ils faire ? Qui vont-ils rencontrer ?

Toutes ces questions que l’on se pose… Et raison de plus lorsque, chaque fois vous les retrouvez régulièrement et dont l’auteure va vous donner la chance de les voir, tout au long d’un trajet, certes monter et descendre… Vous les retrouverez avec ce fameux décalage.

C’est un texte absolument merveilleux, écrit par une auteure japonaise, plein de charme et de qualités. Grâce à cette auteure, nous devenons observateurs de la vie, de ces personnages, des paysages, de la vie japonaise. Nous allons rentrer dans leur intimité et nous allons mieux connaître leur façon de vivre dans leurs habitudes, leurs ruptures, leur désir de vengeance.

Ce sont, en fait des histoires terriblement universelles qui se passent au Japon, en Europe ou encore en France.

C’est un roman doux, un roman léger et riche de beaucoup de réflexions.

C’est terriblement humain et c’est très émouvant. Vraiment, je vous propose un trajet EN-CHAN-TEUR, à l’image de la couverture de ce livre !

Écoutez Marie-Adélaïde sur France Bleu Maine, en compagnie de Caroline Jouanneau, en cliquant ici

Marie-Adélaïde de la librairie Doucet/MC

Hiro Arikawa est née en 1972 dans la préfecture de Kochi, dans le sud du Japon. Après « Les mémoires d’un chat » paru en 2017, qui a obtenu un vif succès et a été traduit dans de nombreux pays, « Au prochain arrêt » est son deuxième roman publié chez Actes Sud.

« Au prochain arrêt » 183 pages – (parution mai 2021) – Prix : 18.50 Traduit par Sophie Refle.

Commander le livre

Les Papillons de Barcella – Éditions Le Cherche Midi –

Avec « LES PAPILLONS » Nathalie nous apporte un peu de fraîcheur et de douceur ! 

Une très jolie histoire ! Celle d’Alexandrin, l’ébéniste, chercheur de papillons égarés.

"Les Papillons" le premier roman du chanteur Barcella

« Sourire avec le cœur, la bouche et puis les yeux. Cela paraît si simple quand tout est à sa place. Si complexe pourtant quand les ombres s’en mêlent. »

Barcella est auteur-compositeur et c’est son premier roman. Il va nous raconter l’histoire d’Alexandrin Lamoureux (ça ne s’invente pas !) un ébéniste qui est un doux rêveur. Mais notre Alexandrin est un peu tristounet parce qu’il n’arrive pas à rencontrer de jeunes filles qui réveillent ses papillons, vous savez -ceux qu’on a dans le ventre, quand on tombe amoureux- Il erre un peu comme une âme en peine, à la terrasse d’un café… Puis, un jour à cette même terrasse de café, il va croiser la route de Marie. Marie, est une jeune fille solaire, rayonnante, pleine d’esprit, jolie, qui à tout pour elle. Bien sûr, ces deux-là vont tomber immédiatement amoureux, mais Marie à un souci, c’est qu’elle a un cœur qui n’a pas des palpitations normales et il ne lui faut pas d’émotion particulière. Donc, forcément quand on est amoureux, le cœur s’emballe ! De plus, Marie, a un autre problème, c’est qu’elle a un père hyper-protecteur qui ne voit pas cette relation d’un très bon œil.

Alors, on va suivre nos deux amoureux comme ça, au cours de leur histoire d’amour. Ce qui est très joli dans cette histoire, c’est que Barcella nous la décrit en alexandrin, avec une plume poétique, légère, douce… C’est une petite douceur, une jolie révélation, c’est quelque chose qui est léger, bien que l’histoire n’aille pas toujours là, où on a envie qu’elle aille, mais ça nous laisse un sentiment de bonheur, de douceur, de fraîcheur, de légèreté. Voyez, tout ce qui nous manque un peu, ces temps-ci ! En somme, le livre parfait qu’il nous faut, en ce moment !

Puis, cela m’a fait penser à un livre sorti, il y a plusieurs années qui s’appelle « La Mécanique du cœur » de Mathias Malzieu, également auteur-compositeur. On est dans la fantaisie, on est dans l’onirisme, on est dans la poésie. C’est magnifique !

Et si vous voulez entendre le chant des papillons, lisez ce livre !

Nathalie de la librairie Doucet Le Mans/M. Christine

« LES PAPILLONS »– 224 pages – prix : 18 € (parution 08/04/21)

Écoutez Nathalie sur France Bleu Maine, en compagnie de Delphine Séveno, en cliquant ici ! (émission du 27/04/21)

Mathieu Ladevèze, dit Barcella est né à Reims, en 1981. Il est auteur-compositeur-interprète français. Son premier album « La boîte à musiques » est sorti en mai 2010. Il est invité dans différents festivals. Il a écrit « Les papillons » et c’est son premier roman.

Là où chantent des écrevisses – Delia Owens – Éditions du Seuil –

DELIA OWENSAU CŒUR DES MARAIS AMÉRICAINS

Cela vous tente d’aller « Là où chantent les écrevisses ? »  – Bien sûr que oui ! Rassurez-vous, vous ne serez pas déçus du voyage ! D’ailleurs inutile  de vous précipiter dans une agence de voyages pour choisir votre destination puisque le roman de Delia Owens nous emmène en Amérique, dans les marais de la côte de Caroline du Nord, là où demeure Kya, « La fille des Marais » comme l’appellent les habitants de Barkley Cove. Alors, pour connaître la suite,  précipitez-vous sur ce livre  de quatre cent soixante-dix-sept pages, un voyage que vous parcourrez, au prix de 21.50 €, résumé en quelques lignes :

Kya se retrouve livrée à elle-même dans les marais après avoir été abandonnée de nombreuses fois ! D’abord par sa mère, alors qu’elle n’a que sept ans, abandonnée ensuite par ses frères et ses sœurs et peu après, par son père violent et alcoolique. Si bien qu’à l’âge de dix ans, elle se retrouve à vivre seule, dans une espèce de masure délabrée au fond du marais. Ce sera alors la débrouillardise. Elle va devoir apprendre à survivre, se créer une nouvelle famille avec les animaux et les insectes, à vivre en osmose avec la nature, à parler aux mouettes et aux goélands ! Pour l’aider, Jumping un vieux monsieur noir lui achètera sa pêche (des moules et des huîtres) et grâce à sa femme Mabel qui lui fera don de quelques vêtements, permettant à Kya de résister… Puis, une solitude immense s’installe et pèse sur Kya, jusqu’à ce qu’elle se lie  d’amitié avec Tate qui, avec beaucoup de patience, lui apprendra à lire, à découvrir la science, la poésie et à grandir. Elle fera aussi une autre rencontre, celle de Chase…. Deux histoires que l’‘auteur raconte en alternance -allant de 1952 à 1970-  celle de Ma, la mère de Kya et de Chase qui s’entrecroisent. En 1969, deux enfants font la découverte d’un cadavre sous la tour du Guet. Il s’agit de Chase Andrews, un garçon  avec lequel Kya avait sympathisé. Cependant, il faudra bien mener une enquête et trouver qui a pu commettre l’irréparable ? Et puis, Kya, retrouvera-t-elle les siens ? Mais, Chut !

Osez vous aventurer dans ce labyrinthe de bayou, sur le bateau de Kya. La flore et des myriades d’oiseaux vous attendent ! Réalisez ce beau et merveilleux voyage qui défilera tout au long de ces cinquante-sept chapitres ! Vous serez happés et enchantés par ce roman naturaliste et cette belle histoire d’amour ! Franchement c’est fabuleux, plein de poésie et de délicatesse. 

Un livre que vous trouverez au rayon de toutes les bonnes librairies en Littérature étrangère ! Pour tout savoir des secrets de Kya, lisez le premier roman de Delia Owens que vous trouverez certainement très cinématographique, un achat que vous ne regretterez pas.

Librairie Doucet/M.Christine

DELIA OWENS est née en 1949 en Géorgie, aux États-Unis. Diplômée en zoologie et biologie, elle a vécu plus de vingt ans en Afrique et a oublié trois ouvrages consacrés à la nature et aux animaux, tous best-sellers aux USA. « Là ou chantent les écrevisses » est son premier roman. Phénomène d’édition, ce livre a déjà conquis des millions de lecteurs et poursuit son incroyable destinée dans le monde entier. Une adaptation au cinéma est également en cours.

« Un roman à la beauté magique » (The New York Times Book Review) – « Une histoire déchirante, un hymne sublime à la nature et à la solitude ». (Entertainment Weekly)

-La fiancée des corbeaux – René Frégni – Folio/ Les vivants au prix des morts- René Frégni – Folio

la fiancé des corbeauxLA FIANCÉE DES CORBEAUX 

« Ma fille est partie vivre dans une autre ville, vivre sa vie. Dix-huit ans avec ma fille, dans cet appartement au milieu des tuiles, des cheminées et des oiseaux. Maintenant je vis avec le silence. » (p. 13). Marilou est la fille de l’auteur, partie vivre sa vie d’étudiante à Montpellier. Désormais seul, il sillonne sa région, observe et raconte….

Un roman que René Frégni nous livre –sous forme de journal,  un vrai  journal de bord- qui s’étale d’octobre à juin, nous décrivant la Provence qu’il parcourt depuis le hameau de Vinon à Manosque, puis de Manosque à Nice, à Montpellier, Cannes, Moustier-Ste Marie… Sa fille partie, René Frégni  se remémore quelques bons et vieux souvenirs ; il observe, marche inlassablement sur les chemins et les routes de « sa Provence », une Provence brûlée par l’été et le gel. Des paysages provençaux qui défilent lors des saisons dont il  s’imprègne, saissisant les couleurs, les parfums, tout ce qui est à sa portée pour nous offrir cette belle balade mélancolique.

Et, comme l’auteur est un amoureux des mots, pour décrire cette nature sublime, il joue avec leur musicalité  et tout n’est que poésie ! Amoureux non seulement d’écriture mais de littérature, alors au fil des pages, on croisera ses auteurs favoris tels que  Jean Giono, Jean Genet, Jules Renard, Jim Harrison et tant d’autres….

René Frégni c’est aussi quelqu’un de très humain, alors il accompagne et « garde » souvent Félix (dit Lili), le père d’Isabelle, une amie -cette jolie institutrice- car elle ne peut laisser tout seul Félix qui a perdu la mémoire. Il ne connaît même plus son nom ; ce qui donne à  René l’occasion de nous raconter les petits riens, le quotidien et tout ce qui constitue la vie d’hier et d’aujourd’hui… la vie de Félix qui se dégrade. 

«Je n’ai jamais vu autant de corbeaux qu’autour d’Isabelle. Dès l’aube ils noircissent les trois grands chênes qui dominent sa maison. Ils restent là des jours à observer ses gestes, ses pas, la douceur de sa vie. Je suis comme eux, je les comprends.»(p 186) (Isabelle est « La Fiancée des corbeaux ».)

Puis il y  a cette rencontre, comme celle de Tony, l’ex-taulard, que René écoutait chaque semaine et à qui il a appris à lire… et tous ces gens qu’il raconte, comme les jeunes voisins et voisines d’en face qu’il scrute !

Un beau voyage avec cet auteur, amoureux des mots et de la langue française.  Une histoire émouvante racontée avec beaucoup de poésie. Une écriture superbe qui décrit l’arrière pays de la Provence.

« La fiancée des corbeaux »-192 pages – prix : 6.80 €

****************

LES VIVANTS AU PRIX DES MORTS 

les vivants au prix des morts rené frégniUn roman qui met en scène l’écrivain, vivant paisiblement dans une belle campagne, non loin de Marseille, avec Isabelle une belle institutrice. Il écrit ses livres, marche, profite de la nature, la soigne…

Un jour, un cataclysme survient dans son existence, en la personne de Kader, un prisonnier rencontré et connu lors d’ateliers d’écriture, que le narrateur animait. Jusqu’au jour, où après des années d’isolement, Kader s’est évadé et le recontacte.

Il lui demande de l’aider. L’auteur l’ avait soutenu lors de ses ateliers d’écriture. René l’héberge dans un petit logement qu’il possède mais il va se trouver embarquer dans une spirale effroyable..

Beaucoup de suspense tout au long de cette histoire haletante !  – Une réflexion sur l’écriture, la magie et la thérapie des mots…

« Les vivants au prix des morts » -199 pages – prix 6.80 € –

Librairie Doucet/M. Christine

René Frégni né en 1947, à Marseille, a déserté l’armée après de brèves études et vécu pendant cinq ans à l’étranger. De retour en France, il a travaillé durant sept ans comme aide-soignant puis comme infirmier dans un hôpital psychiatrique avant de faire du café-théâtre et d’exercer divers métiers pour survivre et écrire.  Il a animé de nombreux ateliers d’écriure dans la priseon d’Aix-en-Provence et celle des Baumettes. Il a reçu de nombreux prix : le prix Populiste pour son roman « Les chemins noirs » (folio n° 2361) – le prix spécial du jury du Levant et le prix Cino del Duca (1992) pour « Les nuits d’Alice » (folio n° 2624) – le prix Paul Léautaud pour « Elle danse dans le noir »(1998), le prix Antigone pour « On ne s’endort jamais seul » (2001) – le prix Nice Baie des Anges pour « Tu Tomberas avec la nuit » (2008).

 

Le facteur émotif – Denis Thériault – éditio

étoile argentée13/24 Calendrier de l’Avent littéraire  « 

Je n’étais qu’hiver, vos mots furent mon printemps, votre amour l’été.  Que nous prépare l’automne avec ses roux et ses ocres ? » (p.151)sapin brillant 2  –

Un roman très poétique !

Bilodo a vingt-sept ans, il est facteur et mène une existence tranquille. A l’ère des mails et des téléphones portables, il n’a plus souvent l’occasion d’acheminer une lettre personnelle. Alors, quand il en trouve une dans le flot de courriers administratifs et de publicités, il lui fait faire un petit détour et, le soir venu, ouvre l’enveloppe à la vapeur pour en découvrir le contenu. Sagement, le lendemain, il la remet à son destinataire.

Son petit vice va le conduire à faire la rencontre épistolaire de Ségolène, qui écrit régulièrement de beaux haïkus à un certain Gaston Grandpré. Tandis que son amour pour la belle grandit à l’abri du réel, un étrange coup du sort va lui offrir une opportunité providentielle. Mais le destin ne favorise que les audacieux. Bilodo va devoir devenir poète et abandonner tout espoir de tranquillité, en laissant entrer dans sa vie l’intrigue et le sentiment.

Prix : 6.60 €uros

étoile argentée

Toute l’équipe de la Librairie Doucet vous souhaite de bons préparatifs et de Joyeuses fêtes de fin d’année !

Et  pour ne rien manquer, retrouvez-nous ici tous les jours du 1er au 24 décembre !