Dans les geôles de Sibérie – Yoann Barbereau – Éditions Stock

Dans les geôles de Sibérietéléchargement (1)

« Ce dont on ne peut parler, il faut l’écrire »

Ce livre, ce pourrait être un roman. Un de ces romans haletants sur fond de Russie à la « Michel Strogoff ». Sauf que ce n’est pas un roman et qu’il se déroule aujourd’hui, dans une Russie bien réelle, qui n’est plus ni celle de l’Okhrana du Tsar, ni celle du KGB soviétique, mais de leur successeur et héritier le FSB…

Il raconte l’aventure, le mot est faible, vécue par Yoann Barbereau l’auteur lui-même ! Un français pétri de littérature russe, dont l’épouse est russe et avec laquelle ils ont une petite fille. Il est envoyé à Irkoutsk en Sibérie orientale pour redresser l’Alliance Française moribonde et où la famille va pouvoir vivre unie non loin du lac Baïkal.

Si tout semble aller pour le mieux dans un premier temps, il va être l’objet d’un « kompromat, un mot valise, qui vient du folklore soviétique. Il signifie littéralement « dossier compromettant » ». Pourquoi ? Le saura-t-il jamais vraiment ? A-t-il déplu ou gêné quelqu’un à l’autre bout de ce pays-continent ? S’agit-il d’un effet « collatéral », comme on dit pieusement, des mauvaises relations qui vont survenir entre nos deux pays, la France annulant la vente de deux porte-hélicoptères Mistral à la Russie, suite à l’annexion de la Crimée ? Quelle fut la réaction des services diplomatiques ?…

Comment survivre à la violence, à la corruption, même s’il peut y avoir des moments de relatif apaisement ou de secrètes et fidèles complicités, comment s’en sortir ou sinon s’en évader ? A vous de le découvrir, mais c’est terriblement inquiétant sachant qu’il ne s’agit pas d’une histoire inventée de toutes pièces ?

A lire absolument d’autant que ce livre, écrit notamment à partir de notes manuscrites échappées miraculeusement de Sibérie, est peuplé de références littéraires qui ont été autant de refuges intérieurs pour l’auteur, face à un autoritarisme souvent aveugle, mais parfois lucide au point de redouter d’avance un tel témoignage.

Librairie Doucet/ Hubert

Yoann Barbereau est né en 1978. Après des études de philosophie, il enseigne à Paris. Il a travaillé près de dix ans en Russie, où il a notamment dirigé l’Alliance française d’Irkoustsk. Il a publié des textes en revue (artpress, Revue d’esthétique…) et une traduction du Journal de prison du poète russe Igor Gouberman (Joca Seria, 2020).

Dans les geôles de Sibérie – 322 pages – Prix : 20.90 € (paru en février 2020)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.