Tous les jours sont des nuits

touslesjourssontdesnuits doucetPeter Stamm – Bourgois

Gilian est présentatrice de télévision. Reconnue et appréciée, la vie lui sourit jusqu’à cet accident de voiture qui détruit son corps et lui enlève une partie de son visage. Traumatisée et anéantie, toute sa vie s’envole, sa beauté réduite à néant la laisse seule en face du miroir comme étrangère à elle-même. Elle qui était toujours admirée, sollicitée, découvre la solitude et l’absence de vraie amitié. Elle s’isole alors dans le silence et le noir, des alliés nécessaires pour se reconstruire. Temps de réflexion pour cette femme qui se rend compte que sa vie n’a été qu’un jeu fondé sur l’apparence. 

Peter Stamm compose un récit en trois parties qui explore le passé, image flatteuse du succès , le temps de la reconstruction et du jugement cruel et l’étape de la guérison qui impose un nouveau choix de vie à Gilian. Meurtrie dans sa chair elle devra résoudre ce conflit entre l’image que l’on veut donner de soi et la liberté qui a toujours un certain prix.

Un texte hors du commun!

Linda

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.