Isabelle Eberhardt – Un destin dans l’islam – Tiffany Tavernier – Editions Tallandier

isabelle eberhardt          

Une vie de liberté. Une vie intense ! Une vie brève ! Une vie juste incroyable !

C’est la vie d’une femme fascinante, celle

d’Isabelle Eberhardt « un destin dans l’islam »

Mais, qui donc est Isabelle Eberhardt ?

Elle est née en Suisse, à Bône, en 1877, fille d’une aristocrate russe et d’un père inconnu.

Elle parle huit langues, dévore des livres et désire devenir écrivain.

A 20 ans, elle part en Algérie. Elle se fait passer pour un homme.

Vêtu(e) d’un burnous, coiffé(e) de son turban en poils de chameau, chaussé(e) de grandes bottes rouges, elle devient cavalier arabe,  chevauchant le désert et se faisant appeler « Si Mahmoud ».

Elle devient la première femme reporter de guerre, se rendant jusque dans l’extrême Sud algérien.

Première femme occidentale initiée soufie.

– Elle se marie à Marseille, en octobre 1901, avec Slimène Ehnni .

Elle meurt tragiquement en 1904, emportée lors d’une crue de l’oued Sefra* qui dévaste toutes les maisons et toute la ville.

C’est une grande amie de Lyautey. « Elle écrivait de belles pages qu’elle lui lisait, cigarettes aux lèvres, face au soleil. Et pour le général Lyautey il était hors de question de clore le chapitre Isabelle Eberhardt sans avoir remis la main sur les belles pages qu’elle écrivait. »

Ce ne sera qu’au bout de huit jours que l’on retrouvera sa dépouille dans la vase et le manuscrit tant recherché.

Et voici encore ce que disait Lyautey, d’Isabelle Eberhardt-Si Mahmoud :

« Elle était ce qui m’attire le plus au monde : une réfractaire. Trouver quelqu’un qui est vraiment soi, qui est hors de tout préjugé, de toute inféodation, de tout cliché et qui passe à travers la vie, aussi libérée de tout que l’oiseau dans l’espace, quel régal ! Je l’aimais pour ce qu’elle était et pour ce qu’elle n’était pas. J’aimais ce prodigieux tempérament d’artiste, et aussi tout ce qui en elle faisait tressauter les notaires, les caporaux, les mandarins de tout poils ».

« C’est le témoignage d’une âme formidablement libre. Celui d’une jeune fille de la noblesse russe qui est allée jusqu’à embrasser l’islam et devenir un cavalier arabe dans l’extrême Sud algérien. » C’est un destin exceptionnel, une jeune femme qui a tout osé à une époque où les femmes n’osaient pas, que l’auteur fait revivre, vibrante et exaltée.« 
 
Vivez ces moments intenses aux côtés d’Isabelle Eberhardt, vous vous régalerez ! Un livre très enrichissant !
Et si vous lisez ce livre, sur les conseils de Tiffany Tavernier, lisez celui d’Olivier Weber « Je suis de nulle part » sur les traces d’Ella Maillart dont nous parlerons prochainement.
Marie-Christine 
L’oued Sefra* (rivière jaune safran (nom dû à la couleur jaune de ses eaux)

Isabelle Eberhardt   – Editions Tallandier – 340 pages – Prix 20,90 €uros.  Tiffany Tavernier est romancière et scénariste. La découverte d’Isabelle Eberhardt fut pour elle une révélation. Son premier roman, « Dans la nuit aussi le ciel » (2000), retrace son expérience dans les mouroirs de Calcutta, à dix-huit ans. Par ailleurs, elle a écrit : « A table » (Seuil) – « La menace des miroirs » (Le cherche-Midi) – « A bras le corps » (Flammarion) –  « Holy Lola » (Grasset)

2 réflexions sur “Isabelle Eberhardt – Un destin dans l’islam – Tiffany Tavernier – Editions Tallandier

  1. Well, in the states we get the dumber Mexicans that can't make a living in Mexico and Mexico overall has a larger populaton than Germany. So of the mestizos are not as dumbed as the ones that usually come to the states. Mexico like a lot of Latin America countries doesn't develop their own companies as much.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.