K. O. DEBOUT – Mahault Mollaret – Editions Plon

KO DEBOUT MOLLARETUne histoire d’amitié puissante, de folie entre deux personnes borderline, « perturbées », »torturées » !

« L’enfance est un chagrin d’amour, certains ne s’en remettent jamais ». (1988-1997) « Lorsque son père l’emmène pour la première fois aux puces de Clignancourt, le narrateur est émerveillé par cet univers entre bruit et curiosités. C’est là qu’il écoute Jimi Hendrix, puis découvre les autres, Janis Joplin et Jim Morrisson. Alors il décide qu’il s’arrêtera de vivre, comme eux, à 27 ans. Bienvenue dans la tête d’un garçon prêt à tout pour contrôler sa vie. Bienvenue dans un voyage sans filtre, honnête et rock’n roll, à l’image de ces idoles sous amphèt ». 

« Je mourrai comme eux, à 27 ans et personne ne pourra rien contre ça » « Chaque dimanche que mon père a fait participait à augmenter la hauteur de ma collection verticale. Mes beaux petits vinyles empilés, bien au chaud, les uns contre les autres« […] chap. I – (p. 21-22)

-« De mon père, je garde la douceur des manteaux contre lesquels j’aurai sucé mon pouce toute une vie sans m’inquiéter d’être bon à quoi que ce soit d’autre. Est-ce que l’enfance s’arrête là » ? […]

« Quand il rencontre Ramon »-  Ramon lui est tombé dessus à 8 ans. « Ramon pourrait faire l’objet d’une étude chiadée sur l’abandon. Son enfance a connu plus de drames que la littérature russe. Une desenfance. Espagne. Né de père inconnu. Mère courage. Déménagement. Emménagement. Mère amoureuse. Déménagement. »Mariage. Beau-père. Semblant de bonheur. Disputes. Vaisselle qui casse. Œil au beurre noir. Mère terrorisée. Coups qui pleuvent. Boîte crânienne qui se brise. Mère refroidie.  […] Faut que j’aille en enfer, espérons simplement qu’il n’y soit pas. chap. II – (page 39-40)

« Quand Ramon s’apprête à sortir de l’hôpital psychiatrique » – Cette sortie doit être la bonne. Quinze jours pour faire un sans-faute. Un succès et Ramon sera enfin libre de commencer sa vie hors des murs, de crier sans craindre qu’on ne vienne mesurer la décence de ses cordes vocales, de ne pas crier parce que la vie sera douce ». C’est une question de point de vue mais, quand il s’agit de juger la folie, il faudrait se référer à quelqu’un de sacrément inhumain pour trancher. » […] C’est tellement plus facile de se quitter que de se rencontrer. » chap. IV – (page 91-92)

…des extraits de ce livre qui commence par un monologue, quelque peu difficile à résumer mais dont  l’écriture est minutieusement travaillée. Histoire d’un « gosse » mal aimé, paumé, qui ne va franchement pas très bien.  Il pense qu’il va mourir à 27 ans, comme sa bande d’amis rockers. Son père lui fait faux bond et disparaît précocement. Sa mère part faire de l’humanitaire en Inde…. »Mes parents auraient pu rester un problème s’ils ne l’avaient pas régler d’eux-mêmes, en disparaissant chacun à sa façon ».

Tentés(es) par cette aventure, vous ne serez pas K. O., mais vous n’en ressortirez pas indemnes. 

C’est déjanté. Percutant ! A la fois troublant et bouleversant.

Premier roman que l’on peut découvrir, pour l’écriture..! 

M. Christine

Mahault Mollaret est née à  Paris  en 1988 K.O. debout est son premier roman – Editions Plon – 186 pages – 17 €

Coup de coup de coeur 3 de Valérie Tong Cuong (auteur de « Par Amour ») qui parle d’une écriture à la fois poétique et viscérale, percutante et émouvante. Un auteur talentueux, une nouvelle voix à découvrir et/ou à suivre !

 

Une réflexion sur “K. O. DEBOUT – Mahault Mollaret – Editions Plon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.