Nous les vivants – Olivier Bleys – Editions Albin Michel

nous les vivantsEn perdition sur la Cordillère  des Andes !

Ce très beau livre a pour titre : « Nous les vivants » et je vous emmène, accompagné bien sûr, d’Olivier Bleys à 4 200 m d’altitude ! Cet auteur a déjà écrit une trentaine d’ouvrages sur la randonnée notamment, car c’est un explorateur qui a entamé  un tour du monde à pied. Donc, affronter la Cordillère des Andes, ne l’effraie pas  !

Dans cette histoire, nous sommes avec Jonas d’origine argentine. Il est pilote d’hélicoptère sur la base d’Uspallata, dans les Andes. Il est chargé de ravitailler les refuges situés sur les hauts sommets. C’est un métier à risques, mais il est expérimenté et plutôt aguerri. Il fait cela avec plaisir alors que ses collègues n’y tiennent pas trop, évitant de se retrouver confrontés à des situations un peu extrêmes. Il a une femme, Catalina et une petite fille nommée Rosario et sa vie dans la vallée est plutôt agréable. D’ailleurs, au début de ce roman, il nous fait partager cette vie paisible. Un jour, il est appelé pour ravitailler le refuge de Maravilla  (4 200 m d’altitude) à la limite de la frontière entre le Chili et l’Argentine, lieu où démarre ce roman.

Il vient ravitailler le gardien, sauf qu’une tempête de neige se déclenche. Il est bloqué au sol et le sera pendant plusieurs jours. Dans ce refuge, outre le gardien et son chien, se trouve un monsieur, s’appelant Jésus, très mystérieux, plutôt taiseux, un peu absent, pas toujours à l’aise et qui va emmener Jonas sur le terrain. Ce personnage, assez étrange, est chargé de surveiller et délimiter la fameuse frontière entre le Chili et l’Argentine. Au bout de quelques jours -voyant de toutes façons que l’hélicoptère ne pourra pas décoller dans l’immédiat– ils partent afin de tracer cette nouvelle frontière. A ce moment, on bascule dans le mystique, dans le dépassement de soi, dans l’extraordinaire. Vous ne savez plus très bien si vous êtes dans le rêve ou la réalité  (d’autant qu’avec l’altitude, on rencontre le manque d’oxygène), des visions apparaissent. Et puis il y a Jésus, ce type qui lui balance des phrases…, ou le questionne beaucoup sur sa vie. On ne sait plus très bien où l’on est. On a perdu toute notion du temps, parce qu’on ne sait absolument pas combien de temps ils vont passer dans cette Cordillère. Nous sommes emportés par la magie de ce voyage….

L’écriture d’Olivier Bleys nous emmène aussi dans cette aventure, dans cette épopée. C’est à la fois déstabilisant et en même temps, c’est magique ! L’ambiance de l’Argentine, à la frontière du Chili est à portée de mains et c’est à découvrir au plus vite !…..

Nathalie/Librairie Doucet/MC

Écoutez Nathalie de la librairie Doucet sur France Bleu Maine en compagnie de Sophie Thomas, en cliquant ici 

Nous les vivants 192 pages – Prix : 16 €

Parmi les œuvres principales de l’auteur, on note : – « Pastel » (2000) prix de l’Académie française – « Le Maître de Café » (2013) Grand prix du Roman de la (SGDL) Société des gens de lettres – « Concerto pour la main morte » (2013), prix de l’Union Interalliée – « Discours d’un arbre sur la fragilité des hommes » (2015) qui fut sélectionné pour le prix Goncourt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.