Le cœur converti – Stephan Hertmans – Editions du monde entier Gallimard

le coeur converti LE CŒUR CONVERTI  

L’auteur se trouve être propriétaire d’une maison à Monieux, dans le Vaucluse (région Provence-Alpes, Côte d’Azur). Lorsqu’il apprend que ce village avait abrité une communauté juive voici mille ans et qu’un trésor y serait caché, il se lance dans une quête quasi obsessionnelle pendant des années. Cela donne un livre ÉPOUSTOUFLANT, dont le titre « Le cœur converti » est un  magnifique roman.

Est-ce un roman ? de l’Histoire ? de l’archéologie ?… Peu importe, c’est tout à la fois et peut-être avant tout un portrait de femme, exceptionnel.
Donc, voici mille ans, un parchemin parmi d’autres était jeté dans la Guenizah de la synagogue du CAIRE, une sorte de « trou sombre » où sont conservés tous les écrits qui portent le nom de Dieu. Celui-ci est une lettre de recommandation signée du rabbin Joshua OBADIA de Monieux. Nous en avons la traduction au milieu du livre. Ce document a été retrouvé par le Professeur Colb.
A partir de là, Stephan Hertmans se lance sur la piste !
Quelle piste ? Celle d’une jeune femme qui naquit à Rouen en 1070. Fille d’un riche Normand descendant des Vikings, elle s’appelle Vigdis, blonde aux yeux bleus et elle est catholique.
Elle rencontre un jeune juif qui fait ses études dans la Yeshiva voisine (école rabbinique). Son nom est David TODROS, le fils du grand rabbin de Narbonne.
Ils tombent amoureux et s’enfuient. Bien sûr Vigdis devenue HAMOUTAL est recherchée et ils doivent se cacher tout le long de leur périple à pied à travers toute la France.
L’auteur aussi prend la route, en voiture et dans de meilleures conditions ! pour « imaginer » le plus « réellement » possible leur long chemin.
Ils arrivent à Narbonne et retrouvent une vie agréable et aisée. Ils se marient mais la jeune femme est toujours poursuivie et ils doivent partir encore pour Monieux où les attend le rabbin Joshua OBADIA.
La vie continue, ils ont trois enfants, avant que les croisés ne passent et le village est le théâtre d’ un pogrom épouvantable. David est tué et les deux aînés enlevés. Hamoutal veut partir à leur recherche jusqu’au Caire, d’où la lettre de recommandation qui raconte l’histoire jusque-là en donnant les noms et en parlant de VIGDIS-HAMOUTAL, la jeune femme prosélyte (convertie).
N’en disons pas plus ! Car c’est loin d’être terminé, nous suivons toujours l’auteur par les routes et les chemins, par la mer aussi, de Rouen au Caire, à Cambridge,  pour revenir à Monieux.
Même si l’histoire d’amour est tragique comme celle de Tristan et Yseult, c’est vraiment une épopée, un roman d’aventures dans un style somptueux qui décrit des paysages splendides, qui fait revivre le Moyen Age, qui donne beaucoup d’émotions dans tous les sens du terme. Tout va lentement, bien sûr, mais avec des élans qui donnent le souffle des chevauchées fantastiques.
C’est beau tout simplement. Un vrai coup de cœur de cette rentrée littéraire !
Marie-José
MC/Librairie Doucet
Stefan Hertmans  est né à Gand en Belgique. Il est enseignant et propose de nombreuses conférences dans les universités du monde entier. Il est aussi l’auteur de romans, d’essais, de poésie…
« Le cœur converti » est traduit du néerlandais par Isabelle Rosselin et, si beau qu’on ne peut que la citer.
« Grâce à sa spectaculaire imagination, Stefan Hertmans a tissé une épopée à partir de fragments historiques. » (De Volkskrant)
« Le cœur converti » – 368 pages – prix : 21.50 € (paru le 23/08/18)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.