Des mirages plein les poches – nouvelles – Gilles MARCHAND – Editions Aux Forges de Vulcain –

Gilles marchand.jpgDe la profondeur à peine cachée sous la fantaisie.

C’est ce que nous propose Gilles MARCHAND dans son recueil de nouvelles :         
  « DES MIRAGES PLEIN LES POCHES »               
En préambule il semble nécessaire de dire quelques mots sur le dernier roman de l’auteur : « Un funambule sur le sable », paru en 2017, livre enchanteur.
Gilles Marchand suit son personnage depuis ses six ans jusqu’à ses trente ans environ. Personnage hors du commun puisqu’il a un violon dans la tête, un vrai violon dont la musique le berce et lui permet aussi de communiquer avec les oiseaux.
Est-ce un don ou un handicap ? Pour lui c’est normal mais qu’en est-il des autres ? C’est une manière d’aborder la différence sous la fantaisie et le fantastique qui est l’imaginaire et la liberté de l’écrivain.
On retrouve cette écriture enchanteresse dans ces nouvelles qui en effet sont des MIRAGES entre rêves et réalités.
Ces nouvelles sont au nombre de quatorze. Certaines sont inédites. D’autres ont été écrites entre 2011 et 2017 et parues dans des recueils collectifs. Toutes sont regroupées ici.
On peut parler d’une unité car dans chacune d’entre elles le lecteur peut ressentir une sorte de désenchantement accompagné de rêves souvent irréalisables. Cependant les personnages font semblant d’y croire et s’y accrochent.
L’art de la nouvelle c’est de présenter tout un monde dans un nombre de pages restreint. Le lecteur, en peu de temps, traverse une existence.
– « UNE ODEUR DE SOUPE ». Il s’agit d’un homme qui retrouve sa vie au fond d’une brocante.
« 90 WATTS ». C’est l’histoire d’une petite lampe dans un couffin.
« DES CHAUSSURES QUI COURENT VITE », etc… Toutes sont des petites merveilles que vous apprécierez plus ou moins selon vos goûts et vous aurez vos préférences.
Ne passons pas sous silence « DEUX DEMI-TRUITES ». C’est le titre… qui peut paraître un peu farfelu !.
Un trio d’enfants est à la recherche de super-héros dans les films qu’ils voient. Ils veulent un modèle. Pour deux d’entre eux cela ne semble pas difficile. Le troisième, qui est le narrateur, ne trouve pas. Il raconte sa vie abîmée par les mésententes violentes de ses parents et sa mère qui ne sourit jamais. Il l’emmène au cinéma. Dans le film un homme ordinaire, décalé même, va au restaurant et commande deux demi-truites « parce qu’il a calculé qu’il avait presque un quart en plus que lorsqu’il commandait une portion entière […] Pauvre mais chic… Un homme blessé mais qui restait debout ». Cet homme a fait sourire sa mère, même rire. Il est inconnu, s’appelle André Wilms et ce n’est pas un super-héros, « juste André Wilms ». Le voilà le modèle de l’enfant, celui qui a apporté de la lumière dans les yeux de sa mère.
« On ne sait jamais qui sont les héros des histoires de Gilles MARCHAND : objets et personnages se fondent, se confondent et se répondent chez cet auteur qui sait, comme nul autre, exprimer la magie du réel. Sous ses airs de fantaisiste, il raconte la profondeur de l’expérience humaine ».
Tristesse, tendresse, rêve, réalité. Le lecteur quitte ce recueil des étoiles plein les yeux, « DES MIRAGES PLEIN LES POCHES », entre le sourire et les larmes.
Nous sommes dans le merveilleux et c’est très lumineux.
Un petit livre, certes, mais tellement riche ! A lire absolument !
M. José/MCLibrairie Doucet
« Des mirages plein les poches » prix : 15 € – 144 pages.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.