Les calendriers – Robert Cottard – Editions L’Olivier-

les calendriers

Les calendriers de « Bob, le facteur » au pays de Caux !

Avec « Les calendriers »  nous allons tourner les pages du livre de Robert Cottard. 

Il est vrai que ce n’est pas tout à fait de saison car dans ce livre, le premier roman de Robert Cottard, on y parle de calendriers de fin d’année ! Robert Cottard a exercé le métier de facteur pendant 30 ans ; il a pris sa retraite au cours de l’année 2000 ! Tout ce qu’il va nous raconter peut paraître désuet mais, on va découvrir les aventures de « Bob, le facteur », qui est son double car il perpétue la tradition  des calendriers des postes et les fameuses étrennes de fin d’année. Et c’est peut-être déjà du passé !….

 Au moment des étrennes, il se rend chez les gens dans les villages pour qu’ils choisissent le fameux calendrier des postes. C’est l’occasion pour lui de noter, de relever les anecdotes, les moments les plus cocasses pour en faire de petites nouvelles, des chroniques toutes plus ou moins croustillantes, car sa tournée l’amène à rentrer dans le quotidien des gens et encore plus à ce moment-là ! Il  raconte la façon dont cela se passe ! Il se rend d’abord chez les gens lui paraissant être les plus importants -selon ce qu’il décide– et parce qu’il y a davantage de choix. Il y a les fidèles qui tous les ans, se munissent du calendrier contre un joli billet pour leur cher facteur. Habituellement, la tournée des calendriers démarre le troisième lundi de novembre. C’est l’évocation de plein de petites chroniques ! Chez le boulanger, c’est l’évocation de son grand-père qui faisait des contrepèteries à tout bout de champ.., Puis il y a ce couple qui prend chaque année le même calendrier, illustré de meules de paille parce que cela leur rappelle leur première fois… lorsqu’ils ont fauté ensemble, trente ans auparavant ! Il y a les chats, les chiens aussi, notamment la morsure d’un Cavalier King Charles, parce que c’est tout petit et qui m’a fait beaucoup rire ! Le petit verre de calvados ou le rosé d’Anjou…! Au début du livre il y a aussi cette autre anecdote : celle des frères PQ ! surnommés ainsi dans tout le village car ils possèdent un camion-vidange, chargés de vider les fosses septiques à la campagne !…. Des histoires que Robert Cottard raconte avec un formidable sens de l’humour…

C’est bien écrit. C’est vraiment très drôle et l’on se prend au jeu. Robert Cottard a des envolées littéraires pour vous raconter le quotidien et le charme désuet de la province..

Cela rappelle un peu l’enfance quand on a vécu en province, à la campagne…On a l’impression d’être avec lui et finalement dans son livre, on ressent une petite pointe de nostalgie lorsqu’il raconte toutes ses anecdotes que l’on ne vivra plus !…

Robert Cottard nous plonge dans l’ambiance de Gonneville-la-Mallet, un bourg situé en Normandie, dans le pays de Caux, entre Fécamp et Le Havre ! –Mais, il y a plein de petits villages semblables à celui-ci ! – Un monde qui s’éteint peu à peu, parce qu’on commence la tournée avec Bob alors qu’il est sur son vélo, puis vient la fameuse Renault 4 L et il finira sa carrière au volant d’un C 15.

C’est d’un charme désuet mais une nostalgie heureuse et surtout très humoristique ! Passez un bon moment avec « Les calendriers »…. de la poste !

Nathalie/Librairie Doucet/MC

« Les calendriers » – 272 pages – prix : 17.50 € (parution 2/5/19)

Écoutez Nathalie de la Librairie Doucet en compagnie de Clarisse Frigoul, sur France Bleu Maine en cliquant ici !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.