Pechkoff le manchot magnifique – Guillemette de Sairigné – Éditions Allary

Pechkoff / le manchot magnifique

PECHKOFF, LE MANCHOT MAGNIFIQUE présenté par son auteure, GUILLEMETTE DE SAIRIGNE, 
Jeudi 21 Novembre à la Librairie Doucet à 18 heures
Guillemette de Sairigné, journaliste et écrivain, est déjà venue à la librairie Doucet avec son ouvrage précédent, LA CIRCASSIENNE et elle avait passionné l’auditoire. Citons encore, en 1998, MON ILLUSTRE INCONNU. ENQUETE SUR UN PERE DE LEGENDE.
Avec le livre d’aujourd’hui, paru aux éditions Allary, elle termine peut-être une trilogie dont le fil rouge est la Légion. Son père fut légionnaire, la Circassienne, marraine de la Légion et le personnage de ce dernier livre fit inscrire sur sa tombe ces seuls mots : ZINOVI PECHKOFF, LEGIONNAIRE, 16-X-1884—27-11-1966.
Qui était-il ? Il eut une vie tellement remplie partout dans le monde qu’il est impossible de tout dire ici.
Il faut seulement savoir qu’il est né en 1884, donc, à Nijni-Novgorod, en Russie. Il est pauvre, il est juif et n’a aucun avenir dans la Russie tsariste. Il croise l’immense écrivain Gorki qui en fait son assistant et l’adopte. Il s’appelait Yeshua Sverdlov et devient alors Zinovi Pechkoff. Avec son frère Iakov SVERDLOV qui devint  par la suite le premier chef d’Etat soviétique, il avait des idées révolutionnaires mais quand il se retrouva en exil à Capri avec son nouveau père Gorki il ne revit pratiquement plus jamais sa famille biologique. Gorki le forma à la littérature, à la politique contestataire. Il se lie par exemple avec Lénine, fait de la propagande,voyage, fait des petits boulots mais reste une sorte de Tanguy jusqu’à la 1ère Guerre mondiale. Il brûle d’agir et s’engage en France dans la Légion étrangère où il se sent chez lui pour toujours. Il connaît la rude vie des tranchées et la gloire des combats où il perd le bras droit. En 1918, il est en Russie au cœur de la guerre civile, avec les Armées blanches. C’est au Maroc, pendant la guerre du Rif qu’il gagne son surnom de « manchot magnifique » car rien ne l’arrête, il remonte même à cheval ce qui est très difficile avec un seul bras.Puis viennent la Syrie, le Liban, la diplomatie, la France Libre et de Gaulle qui fait de lui son envoyé spécial, son général-ambassadeur, en Chine , au Japon…
Il court partout presque à la fois, séduit ceux qu’ils rencontrent, les femmes aussi !! et fait des salles pleines lors de ses conférences. Il obtient bien sûr la nationalité française. Mais on connaît son passé, ce qui fait qu’il ne plaît pas à tout le monde, en Union soviétique parce qu’il est considéré comme traître, en France pour ses idées de jeunesse,  sa famille et son affection profonde pour Gorki.
Même si une part de mystère demeure, Guillemette de Sairigné, en excellente biographe, a pu retrouver des archives inédites dont la correspondance avec Gorki. Elle a su nous faire découvrir un homme plein de courage, qui aime la vie, les êtres humains et elle fait courir le lecteur avec lui. Elle évoque aussi les quelques femmes de sa vie que l’on connaît car il est toujours resté très discret sur sa vie privée.
Je ne connaissais pas du tout Pechkoff,et pourtant j’aurais dû entendre parler de lui dans les années 60. Et vous lecteurs ? Si vous êtes comme moi, il n’est pas trop tard pour le découvrir ou redécouvrir et le remettre à la place qu’il mérite grâce à Guillemette de Sairigné.
Quel personnage hors du commun !!
Librairie Doucet/Marie-José.

« Pechkoff le manchot magnifique » – 650 pages – prix : 23.90 € (parution le 26/09/19)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.