Suzuran – Aki Shimazaki – Éditions Actes Sud –

Vous avez envie d’un peu de douceur, eh bien lisez

SUZURAN, すずらん qui signifie muguet !

Vous nous promettez-là, Nathalie, un véritable moment de douceur dont nous avons bien besoin ! Exactement ! Je me suis dis qu’en ce moment c’était une petite bulle de tendresse et de douceur.

Suzuran

Alors, Aki Shimazaki n’en est pas à son coup d’essai. C’est une japonaise qui vit au Canada et qui écrit en français mais qui est très imprégnée de sa culture d’origine. Et à chaque fois, c’est un bonheur de lire un de ses livres. Là, elle nous raconte l’histoire de Anzu qui est une jeune femme trentenaire qui vit seule avec son fils et qui a fait de sa passion, son métier, puisqu’elle est céramiste. Elle modèle des vases pour accueillir les fleurs. Elle est passionnée de poterie, elle a une vie plutôt sage et un peu rangée, auprès de ses parents vieillissants, en bord de mer. Elle a une grande sœur qui s’appelle Kyoko qui vit à Tokyo qui elle, est l’extrême inverse, une jeune femme bouillonnante, un peu croqueuse d’hommes et qui débarque un jour dans sa vie pour annoncer à toute la famille qu’elle va se remarier et en fait, l’évènement, et le retour de cette sœur, va profondément et durablement modifier la vie de Anzu. C’est raffiné, c’est plein de délicatesse, c’est un voyage hors du temps. On y parle beaucoup de nature, de mer, du travail des mains. C’est une petite bulle dans laquelle on peut s’extraire de cette période un peu compliquée et comme on a besoin de lectures en ce moment, cela fait beaucoup de bien !. C’est une jolie douceur. On déconnecte de tout et on s’imprègne de cette culture assez philosophique, assez sage, où il n’y a pas d’éclats de voix ni de geste plus haut, voire déplacé. Tout est dans le respect et la tradition et ça fait vraiment du bien de temps en temps. (Et pour l’anecdote, SUZURAN en japonais, signifie MUGUET)

Écoutez Nathalie en compagnie de Fabien Obric sur France Bleu Maine, en cliquant ici !

Nathalie de la Librairie Doucet/MC

Suzuran, 168 pages – 15 € – paru en avril 2020

Commander le livre

Aki Shimazaki est née au Japon. Elle vit à Montréal depuis 1991. Ses trois pentalogies, « Le Poids des secrets », « Au coeur du Yamato » et « L’Ombre du chardon » ont été publiés par Leméac/Actes Sud. Suzuran est le premier titre d’une nouvelle série.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.