Histoire du fils – Marie-Hélène Lafon – Éditions Buchet-Chastel – Prix RENAUDOT 2020

Palmarès du Prix Renaudot - La lettre du Libraire

Le prix Renaudot a été décerné lundi 1er décembre, quelques minutes après le Goncourt, à Marie-Hélène Lafon, pour son roman « Histoire du fils » (Buchet-Chastel), une saga qui court sur un siècle, de 1908 à 2008. Le personnage principal, André, élevé par sa tante, y perce un secret de famille en explorant sa généalogie.

BRAVO à Marie-Hélène LAFON pour ce prix RENAUDOT 2020 « Histoire du fils » livre déjà présenté sur ce blog lors de sa parution en août 2020 !

téléchargement

INTRIGUE FAMILIALE SUR FOND DE RURALITÉ

Nous retrouvons Marie-Hélène Lafon avec grand plaisir pour « Histoire du fils », un court roman, de 170 pages. Une histoire familiale étalée sur plusieurs générations, se déroulant sur un siècle,  et qui débute en 1908. André, c’est le fils, il est né en 1924, sa mère c’est Gabrielle, indépendante et très secrète, qui préfère vivre sa vie à Paris. André ne connaît pas son père, un inconnu dont seule Gabrielle détient le secret. Il sera élevé à la campagne, à Figeac dans le foyer de sa tante Hélène mariée à Léon et au milieu de ses cousines-sœurs. Durant toute son enfance, André doit faire face aux silences, aux secrets, aux absences car sa mère, il ne la côtoiera que quelques semaines par an, à Pâques et aux vacances d’été. Difficile de vivre avec le manque de racine, du côté paternel et cela André devra aussi l’assumer jusqu’à la fin de sa vie…

A la lecture de ce texte, Marie-Hélène Lafon dépeint une situation sociale particulièrement difficile pour cette époque ; elle le fait avec sa plume très épurée,  sans trop entrer dans les détails mais avec beaucoup de finesse, de justesse, une écriture précise et très travaillée, un style superbe.  Et puis, c’est sur fond de ruralité qu’elle ancre cette intrigue entre Figeac, Chanterelle, Aurillac, entre le Lot et le Cantal dont elle est originaire, ses terres de prédilection, son pays et c’est très agréable. Ses personnages sont absolument bien décrits, notamment Gabrielle, cette mère qui se décharge de son rôle de mère…

« Avec ce nouveau roman, Marie-Hélène Lafon confirme la place si particulière qu’elle occupe aujourd’hui dans le paysage littéraire français. »

Histoire du fils – 170 pages – prix : 15 € (parution 20 août 2020)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.