Saint Jacques – Bénédicte Belpois – Éditions Gallimard –

On dirait le sud et toujours en été !

Après le succès de « Suiza » premier roman paru en avril 2019 (voir le blog juillet 2019), Bénédicte Belpois revient cette année avec « Saint Jacques » qui nous emmène au pied des montagnes cévenoles, à la découverte de Paloma et Jacques, deux personnages opposés dont nous ferons connaissance au long de ces cent soixante superbes belles pages.

Camille, mère de Paloma dont l’enfance a été marquée par l’absence de père et que sa mère n’a jamais évoqué, l’absence d’amour de cette mère qui l’a rejetée dès sa conception, lui laisse en héritage une maison abandonnée dans les montagnes cévenoles ainsi qu’un cahier qu’elle ne doit ouvrir uniquement lorsqu’elle sera sur les lieux. Un cahier qui dévoilera plein de secrets et de non-dits. Que va-t-elle décider ? Que va-t-elle faire de cette maison ? Encouragée par Olympe (dite Pimpon) Paloma se rend dans cette maison qui fait face aux montagnes cévenoles, puis se dit : « on dirait le sud et toujours en été » comme le chante si bien Nino Ferrer ! Ira-t-elle s’installer là-bas, comme infirmière ? Elle quitte Paris et sur son chemin, elle croise Rose la voisine qui au premier abord, ne dira rien mais, elle a déjà deviné qui était Paloma. Puis au fil, du temps, au fil des pages, on apprendra beaucoup de choses d’elle… (mais nous n’en dirons pas plus !). Paloma fera de belles rencontres : il y aura Philippe le médecin du village, Jacques, ce charpentier qui viendra établir un devis car la toiture est en mauvaise état., puis Théo… Georges, Fernand.

Paloma tisse des liens entre les gens du cru, tente de les rapprocher pour créer un peu de chaleur à l’image d’une vraie famille.

Et puis, Paloma réussira-t-elle à faire venir au pays, Eliane, l’aide-soignante, son ex-collègue, son amie et confidente ?

Le texte est entrecoupé par la lecture de son cahier. Un style émouvant et beaucoup de simplicité, un texte plein de tendresse. Nous avons beaucoup d’empathie pour tous les personnages qui vivent dans ce milieu rural !. De belles descriptions sur les montagnes et la nature.

Librairie Doucet Le Mans/M.Christine

Bénédicte Belpois est bisontine. Elle exerce la profession de sage-femme et c’est son deuxième roman. Son premier roman « Suiza » est sorti en 2019.

« Saint Jacques » 160 pages – prix : 14 € (parution le 08/04/21)

Commander le livre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.