Sale temps pour les sorcières (T. 9) – Panique au manoir (T. 10) – L’enfer de l’amour (T. 11) – Crime et déluge(T. 12) – M.C. Beaton – Editions Albin Michel

Un petit rappel pour Agatha Raisin, cette détective un peu fofolle, libérée, une Miss Marple modernisée, un clin d’œil à Agatha Christie évidemment et des romans qui plaisent beaucoup en Angleterre depuis une vingtaine d’années.
sale temps pour les sorcières 4– SALE TEMPS POUR LES SORCIÈRES . Agatha a perdu ses cheveux après un shampoing à la crème dépilatoire. Elle a donc préféré quitter sa maison des Cotswolds, cette région d’Angleterre si magnifique, pour aller dans un hôtel de la côte où elle n’est pas connue. Perruque et écharpe feront l’affaire. Elle consulte une voyante (la sorcière) en espérant que ses cheveux repousseront plus vite.
Catastrophe ! La sorcière est assassinée ! Agatha est de nouveau atteinte de sa fièvre d’enquêtrice, aidée par l’inspecteur de police des lieux. Est-ce encore un amour possible pour notre Agatha qui pourtant porte toujours dans son cœur son voisin James ?
panique au manoir PANIQUE AU MANOIR. James Lacey, voisin et grand amour d’Agatha, est donc parti. Elle décide alors de s’installer dans le Norfolk pour quelque temps afin de s’attaquer, loin des Cotswolds, mais tout de même dans un joli cottage, à l’écriture d’un roman policier qu’elle intitule « Panique au manoir ». Le château du village existe d’ailleurs et il s’y passe d’étranges phénomènes dont l’assassinat du châtelain.
Les soupçons vont se porter sur Agatha. Il lui faut se disculper et de plus sa curiosité l’emporte. Une nouvelle enquête commence.
l'enfer de l'amour L’ENFER DE L’AMOUR. James et Agatha se sont finalement mariés (ils s’étaient déjà « mariés » dans un des premiers volumes de la collection mais que le premier mari d’Agatha était arrivé pour ternir quelque peu la noce et se faire assassiner…comme il se doit ! ). Ce mariage-ci ne va pas aller très bien non plus et les époux font « cottages à part ». Soudainement, James disparaît.
On découvre sa maison saccagée et la si colérique Agatha est suspectée. Il faut qu’elle retrouve son mari pour être disculpée mais où est-il ? Ses amis sont toujours là pour l’aider mais elle doit prendre des risques. Elle va même venir en France ? Pourquoi ? A vous de le découvrir. Agatha, elle, n’a peur de rien !
crime et déluge 1 CRIME ET DÉLUGE (Impossible de vous dire pourquoi James ne revient pas). Il faut lire le volume précédent. Agatha cependant se sent seule, d’autant plus qu’un déluge s’abat sur les Cotswolds et entraîne des inondations. Agatha aperçoit du haut d’un pont, roulé par les flots enragés, le corps d’une jeune femme en robe de mariée, un bouquet dans les mains. Et c’est reparti pour une nouvelle enquête !
Les suspects sont nombreux, les secrets aussi et tout semble bien machiavélique mais Agatha est toujours là pour résoudre les plus difficiles des problèmes.
Comme le disait Molière dans « Les Femmes savantes » : « Ses titres ont toujours quelque chose de rare ». Même si le sens est bien sûr différent il est vrai que souvent les titres de ces romans de M.C.Beaton sont des trouvailles et conviennent parfaitement aux histoires.
Ce qui est certain aussi c’est que cela permet, pour les vacances entre autres, une détente drôle et légère.
Prix : 14 € N° 9 – 10 – 11 – 12 (chaque tome)  – M. C. Beaton – Albin Michel.
M-J/MC Librairie Doucet.

A LA CLAIRE FONTAINE (Tome 7) – COIFFEUR POUR DAMES (Tome 8) – M. C. BEATON – Editions Albin Michel

A LA CLAIRE FONTAINE ET COIFFEUR POUR DAMES  :  deux ENQUÊTES à suivre !

Vous vous souvenez certainement d’Agatha Raisin, cette nouvelle Miss Marple, version très moderne et très libre, qui a enthousiasmé des milliers de lecteurs en Grande-Bretagne.
Agatha, un rappel d’Agatha Christie bien sûr, des meurtres, des enquêtes et un petit village…des Costwolds, ce qui à tout pour plaire !

A la claire fontaine mcbeaton« A LA CLAIRE FONTAINE »                                                                       « Méfiez-vous de l’eau qui dort ! »

Nous sommes à Ancombe, dans les Cotswolds. Ce village possède une source d’eau douce réputée pour ses bienfaits.
Une société veut l’exploiter et ce n’est pas du goût de tous les membres du Conseil municipal. Faut-il s’enrichir et renoncer à la vie paisible habituelle ?
L’eau arrive dans une fontaine par une tête de mort et le Président du Conseil municipal y est retrouvé assassiné.

Agatha enquête bien sûr, aidée par son voisin et ami James Lacey. Cependant le contentieux est sévère entre eux (voir les épisodes précédents) et Agatha décide de se faire embaucher dans cette « compagnie des eaux ».

C’est enlevé, ironique, tonique, moderne, un bon moment de récréation.

coiffeur pour dames mcbeatonCOIFFEUR pour DAMES – « Une enquête à s’arracher les cheveux »

Il s’agit donc du deuxième volume et cette fois-ci nous allons chez le coiffeur. Mr John est un coiffeur extraordinaire qui a le talent de transformer la chevelure de ses clientes qu’il charme par la même occasion.
Agatha n’y résiste pas non plus. Il faut dire d’Agatha, même si elle culpabilise, est un petit peu « cougar » et que la fréquentation d’hommes plus jeunes ne lui déplaît pas. Cela lui permet aussi de moins souffrir du froid qui s’est installé entre elle et son voisin James Lacey auquel elle tient beaucoup.

Mais voilà : Mr John est empoisonné et meurt sous les yeux d’Agatha, dans son salon de coiffure. Agatha enquête tout naturellement, en plus de la police et elle prend des risques.
Les clientes de Mr John ont beaucoup de secrets et certaines semblent avoir eu des liens avec lui. Et que dire du chantage possible ?

De l’humour, un esprit caustique et toujours les ravissants villages de la si belle région anglaise des Cotswolds.

Les deux romans de ce jour vous permettront une détente certaine.

Marie-José/M. Christine

« A LA CLAIRE FONTAINE » – 220 pages- prix : 14 €uros  « COIFFEUR pour DAMES » 275 pages – prix : 14 €uros – « M. C. Beaton – 

Pour le meilleur et pour le pire (T5) – Vacances tous risques (T6) – MC Beaton – Agatha Raisin – Albin Michel

                                     Deux nouvelles enquêtes à l’anglaise !

Marion Gibbons est née en 1936 à Glasgow. Elle écrit depuis longtemps, que ce soit sous sons nom de jeune fille ou sous divers pseudonymes. Elle a choisi celui de M. C. BEATON pour la série « AGATHA RAISIN » qui compte une trentaine d’ouvrages qui s’arrachent en Grande-Bretagne depuis des années.

Allez relire l’article du 11/11/2016 sur ce blog,  lors de la parution des quatre premiers volumes de la série parus Outre-Manche bien plus tôt : « La quiche fatale » – « Remède de cheval » – « Randonnée mortelle » – « Pas de pot pour la jardinière« .

Voici les deux suivants qui arrivent pour l’été…et, si vous aimez, soyez heureux, ce n’est pas terminé !

pour le meilleur et plur le pire

  •  » Pour le meilleur et pour le pire »

Souvenez-vous. James Lacey, ce célibataire si convoité par Agatha,  et bien voilà le mariage est annoncé : il a dit « oui ».

Mais le pire vient vite. Jimmy, le premier mari d’Agatha, surgit à l’église pendant la cérémonie. James, très fâché, abandonne les lieux et une Agatha désespérée.

Le lendemain on retrouve Jimmy mort et le couple James-Agatha, premier suspect évident, va se reformer pour enquêter. Agatha raisin tome 5

  • « Vacances tous risques »

James Lacey ne veut plus entendre parler de mariage et disparaît. Agatha, toujours aussi décidée, part sur ses traces à Chypre où aurait dû avoir lieu leur lune de miel.

Une touriste anglaise est assassinée. My God ! Is it possible ? Yes , It is ! Bien sûr Agatha se lance dans cette nouvelle enquête. Vous ne l’imaginiez même pas, do you ? !!

Agatha Raisin est souvent comparée à Miss Marple. Elle est très modernisée cependant, un peu folle, excentrique et irrésistible. De plus elles habite les Cotswolds, cette région d’Angleterre si belle, aux petits villages et aux paysages enchanteurs. Elle a l’esprit caustique et fait rire le lecteur avec cet humour si british.

Romans à mettre dans les bagages des vacances … en attendant les suivants !

Marie-José/M.Christine

« Pour le meilleur et pour le pire » – 290 pages – 14 €uros – « Vacances tous risques » – 290 pages – 14 €uros