Deux remords de Claude Monet – Michel Bernard – Editions La Table Ronde –

 claude-monet Ce livre est un condensé de douceur, de beauté, de plaisir.

C’est un énorme coup de foudre que ce petit roman !

Les remords, en peinture :  il faut savoir que ce sont les dernières petites retouches, lorsque  le tableau est terminé. Ces remords, ces petites retouches de Claude Monet dans sa vie, cela a  surtout été des pensées très fortes qui furent très importantes pour lui  : – c’est à la fois l’amour pour « Camille », sa femme, la maman de ses deux fils,   disparue trop tôt,  qui a été son modèle et qu’il a beaucoup peinte : sa muse ! Elle était très belle.  Et puis c’est pour son grand ami, Frédéric Bazille, également peintre, assez connu, lequel avait déjà une belle reconnaissance du public, donc quelque peu de moyens. Lorsque Monet a commencé à peindre, qu’il mourait de faim (il ne vivait pas encore de sa peinture) Bazille lui a acheté des tableaux, notamment « FEMMES AU JARDIN »,  de très beaux tableaux qu’il avait peints de sa « Camille. »femmes-au-jardin

Ce livre est une belle réflexion de Monet sur l’Amour, sur l’Amitié, sur la Fidélité.

A la fin de sa vie, Monet a décidé d’offrir « LES NYMPHEAS » à l’Etat français, en hommage à tous les morts de la guerre de 70 et de la grande guerre de 14-18. Il avait émis deux conditions : que l’Etat français achète « FEMMES AU JARDIN » qui représente si bien « Camille » et qu’il achète également un tableau de Frédéric Bazille parce qu’il tenait absolument à ce que ces deux personnes soient présentes dans les Musées. Il aurait voulu que ce soit au Louvre…, ce sera au Musée d’Orsay. Mais pour lui,  c’était quelque chose de très important  l’acte d’achat, tandis qu’il  offrait « LES NYMPHEAS. »nympheas

Ce livre permet de revisiter toute la vie de Monet, nous faisant voyager du sud de la France à Londres, en croisant bien évidemment, à la fin de sa vie, son grand ami Clémenceau.

Il sera question d’amour, d’amitié et de beauté.

Ce livre est un vrai bijou !.

On parle de ce qui est beau, de ce qui réchauffe le coeur et surtout d’une grande AMITIE.

Marie-Adélaïde/MCh

 Réécouter l’émission de France Bleu Maine du 9 décembre 2016 en cliquant ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.