Simon Leys : Navigateur entre les mondes » – Philippe PAQUET – Editions Gallimard-

simon-leys

lire_revue_logo « Depuis de nombreuses années (1975),  le magazine « LIRE » décerne « ses meilleurs » livres de l’année. C’est au Grand Palais, que le 1er décembre, il a attribué ses palmes annuelles  et selon le magazine « LIRE » , celle du meilleur livre revient à Elena FERRANTE pour « LE NOUVEAU MONDE » qui a été désigné comme meilleur livre de l’année …… 

Voici le 3ème livre parmi les 17 autres de la liste à suivre !   A la manière d’un calendrier de l’Avent, au cours de ces derniers jours de l’année 2016, vous aurez l’occasion de les découvrir sur ce blog.

Présentation : « Simon Leys Navigateur entre les mondes « Les Habits neufs du président Mao » (1971) et « Ombres chinoises » (1974) firent la célébrité de Simon Leys. À contre-courant d’une époque dominée par la Révolution culturelle et le mouvement de Mai 68, il y dénonçait le premier les horreurs du maoïsme. Mais Leys ne fut pas qu’un pamphlétaire. Historien d’art formé auprès de maîtres chinois, il aurait voulu devenir peintre et signa, sous le nom de Pierre Ryckmans, des textes de sinologie classique qui firent date. Il fut en outre critique littéraire, essayiste et écrivain dans trois mondes linguistiques différents : quand il commença à publier en anglais, il était déjà un auteur de langues française et chinoise. Simon Leys entretint dès l’adolescence une passion dévorante pour la mer. Navigateur sur les océans comme entre les pays – la Belgique où il naquit et étudia, la France où il fut édité, l’Australie où il s’établit et enseigna, la Chine où il a puisé sa « nourriture de vie » -, Leys le fut également entre les cultures. Cette première biographie de Simon Leys s’appuie sur une abondante correspondance avec lui et des écrits inédits. »

Biographie de ce sinologue, écrivain francophone et anglophone né en Belgique, navigateur passionné, dont la vie intellectuelle fut marquée par la France, la Chine et l’Australie où il vécut successivement. Prix d’Académie (Académie française, 2016), prix Fondation Martine Aublet 2016. ©Electre 2016

Philippe Paquet signe la biographie de Simon Leys aux Editions Gallimard- Collection la suite des temps.  672 pagesPrix 25 €urosIl est également l’auteur de la biographie « Madame Chiang Kai-shek« . « Un siècle d’histoire de la Chine » récompensée de nombreux prix littéraires.

 Prix de la meilleure biographie 2016 LIRE.

M. Christine.

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.