L’Europe en enfer : 1914-1939 – Ian Kershaw – Editions du Seuil –

ian-kersawHISTOIRE

L’EUROPE EN ENFER : 1914-1939

lire_revue_logo « Depuis de nombreuses années (1975),  le magazine « LIRE » décerne « ses 20 meilleurs » livres de l’année.  C’est au Grand Palais, que le 1er décembre, il a attribué ses palmes annuelles et selon le magazine « LIRE », celle du meilleur livre revient à Elena FERRANTE pour « LE NOUVEAU MONDE » qui a été désigné comme meilleur livre de l’année ……

Voici le 18ème choix sur les 20 meilleurs titres de la liste !   A la manière d’un calendrier de l’Avent, au cours de ces derniers jours de l’année 2016, vous aurez l’occasion de les découvrir sur ce blog.

« L’été 1914 vit la majeure partie de l’Europe plonger dans une guerre si dévastatrice qu’elle ébranla le système politique et les croyances d’un continent entier. La catastrophe terrifia les survivants, choqués de voir qu’une civilisation qu’ils considéraient comme un modèle pour le reste du monde ait pu sombrer dans une sauvagerie sans précédent. En 1939, les Européens engageaient un second conflit qui allait se révéler pire encore : une guerre où le massacre de civils occupait une place centrale et dont le point culminant fut le génocide des Juifs. Ian Kershaw livre une synthèse magistrale sur le premier XXe siècle européen ensanglanté à vingt ans de distance par deux guerres mondiales. Et poursuit le récit de cette séquence fondatrice de notre présent jusqu’au m ment où le continent émerge de ses ruines, recomposé en deux blocs, divisé par la guerre froide.Voici sa lecture de l’histoire européenne, dont il restitue toute la cohérence avec une maîtrise, une profondeur de vue, une vivacité inégalables. Car c’est d’abord sur les causes et leur enchaînement fatal qu’il s’interroge, mettant notamment l’accent, pour rendre compte de cette séquence catastrophique, sur quatre facteurs : l’explosion du nationalisme ethnique, la virulence des révisionnismes territoriaux, l’acuité des conflits de classe et la crise prolongée du capitalisme. »

« Ian Kershaw est professeur d’histoire contemporaine à l’université de Sheffield. Il est l’auteur d’une monumentale biographie de Hitler (Flammarion -Tome I –  2000 – Tome II – 2001) et a publié au Seuil : « Choix fatidiques« . « Dix décisions qui ont changé le monde«  (2009, Points Histoire  2012) et « La Fin«  Allemagne 1944-1945 (2012 – Points Histoire 2014)

Traduit de l’anglais par Pierre-Emmanuel Dauzat et Aude de Saint-Loup – Editions du Seuil – 26 €uros.

MCh

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.