Ressentiments distingués – Christophe Carlier – Editions Phébus –

ressentiments-distingues

                « Ressentiments distingués » un polar littéraire.

Christophe Carlier est agrégé de Lettres classiques et Docteur-ès-Lettres. Il a participé à des dictionnaires et encyclopédies, s’intéresse aux Mythes et aux contes, à Marguerite Duras mais aussi à Sempé…

En 2012, il s’est lancé dans le roman et a tout de suite été consacré par le Prix du premier Roman avec « L’assassin à la pomme verte » qui raconte la rencontre, dans un grand hôtel parisien, de deux étrangers, sous le regard attentif et ironique du réceptionniste. C’est déjà un polar et c’est jubilatoire.l'assassin a la pomme verte

Christophe Carlier persiste et signe avec ce deuxième roman et c’est un plaisir de retrouver le style, l’humour presque imperceptible parfois de l’auteur. Le titre d’abord avec ce jeu de mots qui conduit au sourire ! La première de couverture très réussie avec un village tout ramassé sous une grosse lune et des textes presque illisibles écrits sur les maisons ! C’est tout à fait le résumé et l’ambiance du livre.

Nous sommes en Bretagne, sur une petite île (un petit Guernesey ou un Ouessant, a dit l’auteur).. Nous y rencontrons des hommes et de femmes minuscules, comme dans les dessins de Sempé justement, et qui passent incognito dans les ruelles.

Deux parties dans ce livre :

La première parle du corbeau qui envoie des cartes évidemment anonymes aux habitants. Deux phrases courtes, plutôt malveillantes, qui insinuent des « choses » et mettent mal à l’aise Théodore, Léocadie, Adèle, Félicien et d’autres… C’est un gendarme du continent qui enquête. Il interroge les uns et les autres qui se retrouvent au café de la Marine, lieu central où tout le monde se parle.

– La deuxième partie est totalement différente :  le lecteur sait qui a envoyé les cartes et nous avons droit maintenant au point de vue du corbeau.

L’ironie douce est toujours présente. C’est une enquête, oui, mais aussi une fable sur la société dans laquelle les êtres humains  ont toujours une part de culpabilité et les coupables une part d’innocence.

174 pages, des chapitres courts : un bonheur !!

Marie-Jo/M. Christine 

Ressentiments distingués – Christophe Carlier – Editions Phébus – Prix : 16 €uros

Christophe Carlier est, entre autres,  l’auteur de : « L’Assassin à la pomme verte » – Paris – Serge Safran éditeur (2012) – Prix du premier roman – « Happé par Sempé », Paris, Serge Safran éditeur (2013) – « L’Euphorie des places de marché », Paris, Serge Safran éditeur (2014) – « Singulier », Paris, Phébus (2015)

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.