Le camélia de ma mère – Alain Baraton – Editions Grasset Et Fasquelle

LE CAMELIA DE MA MERELe Camélia de ma mère. camélia rouge

Selon la légende, le camélia aurait été découvert par le mythique empereur de Chine Shennong, qui en aurait tiré un breuvage, le thé. De Venise aux samouraïs, de Coco Chanel à La dame aux camélias d’Alexandre Dumas, l’histoire de cet arbuste offre autant de prétextes…

« Il y a un seul camélia à Versailles. Comme tout dans les jardins de Louis XIV et de Marie-Antoinette, il est chargé d’histoire, même si l’histoire de cet arbuste n’a rien de royal : ni la reine ni Mme de Maintenon n’ont fleuri leurs corsages d’une de ses fleurs délicates. En revanche, il a fait l’admiration et la fierté de ma mère, et m’a intrigué des années durant. Elle en possédait un qui trônait devant la petite maison au bord de la mer où mes parents nous amenaient en vacances. Il a orné mes meilleurs souvenirs d’enfance. Ma mère l’aimait, je l’ai aimé, cet arbuste si commun et si peu ordinaire. Ses origines, mieux que nobles, sont divines […]  La première dame aux camélias, bien sûr, c’était ma mère. La voici dans ce livre qui, j’espère, montre qu’on peut réunir la culture des plantes et celle de l’amour. » Alain Baraton.

camélia rougeAlain Baraton viendra nous parler du « camélia de sa mère », au Mans, à la librairie Doucet SAMEDI 6 MAI à 16 heures   camélia rouge

Et, rappelez-vous que, dans le langage des fleurs : le camélia signifie :« Tu es la plus belle. Je suis fier de t’aimer »  – Je t’aimerai toujours.camélia blanc

– Le camélia blanc : « Tu dédaignes mon amour » 

camélia rougeLe camélia rouge : « Amour ardent, inconditionnel et éternel ».

  camélia roseLe camélia rose : « fierté admirative, désir de séduire avec romantisme et sensualité »

C’est ravissant et plein de fraîcheur. C’est beau, c’est savoureux.

Ce n’est que délicatesse !

Voyez comme la première couverture est superbe !

Et, tout est dit, sur le bandeau de ce magnifique petit livre qui effectivement S’OFFRE COMME UN BOUQUET DE FLEURS !

Marie-Christine

Alain Baraton est un jardinier, écrivain et chroniqueur. Il est le jardinier en chef du Domaine national de Trianon et du Grand parc du château de Versailles depuis 1982.  Il tient une chronique sur France Inter et sur France 5. Il est l’auteur de nombreux livres sur les thèmes du jardinage, des plantes et de Versailles.

Grasset Et Fasquelle – 13,00 €uros

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.