Le 36 – Patricia TOURANCHEAU – Editions du Seuil –

   « LE  36 »

LE 36« Histoires de poulets, d’indics et de tueurs en série. »

 Il s’agit pratiquement d’un documentaire, illustré de quelques photos, écrit par cette ancienne journaliste de Libération, chef de la rubrique « police, banditisme et faits divers ». Elle a aussi réalisé des documentaires télévisés sur le monde de la police. Son dernier ouvrage, avant celui-ci, concerne Guy Georges et a été adapté au cinéma.

Le 36 Quai des Orfèvres est une obsession pour l’auteure, d’autant plus que cette adresse mythique doit déménager pour d’autres lieux en 2017.7773578012_000-par7863072

Trois grandes parties dans ce livre : Le poulet à l’ancienne – La Mondaine – Le grêlé. Dans chaque partie, de courts chapitres nous relatent les enquêtes, les caractères d’anciens officiers de police du 36 et bien sûr les grandes affaires et les grands criminels.

Parmi les policiers citons au hasard (que les autres me pardonnent) : Lucien-Aimé Blanc – Robert Broussard –  Claude Cancès (venu à la Librairie Doucet) – Charles Diaz- – Richard Marlet, rénovateur de la police scientifique – Martine Monteil (une femme !) qui a dirigé entre autres la célèbre « CRIM », etc…

On rencontre aussi Michel Neyret qui a fait et fait encore couler beaucoup d’encre.

Grâce à Patricia Tourancheau nous connaissons beaucoup mieux et de l’intérieur en quelque sorte ces importants personnages.

De manière plus anecdotique, on croise aussi Serge Gainsbourg qui vient en ami, ou encore Alain Delon ou Jean-Paul Belmondo.

Il faut aussi parler des grandes affaires, que ce soit celle de Ben Barka, de Madame Claude, de L’étrangleur des parkings, de Katia la Rouquine(une figure !!) ou de l’affaire Markovic etc…

La troisième partie : Le grêlé, est comme un livre dans le livre. Le surnom de ce tueur est dû à son portrait-robot et cette affaire non élucidée depuis 1986 nous est racontée point par point.

C’est aussi la « langue » particulière des bons flics, des ripoux, la même que celle des voyous. 

Ce sont également les rapports avec la magistrature et les politiciens et là, ce n’est pas triste ou au contraire cela l’est trop !!

Nous découvrons un monde que nous ne connaissons souvent que via le cinéma.

Un livre passionnant !

Marie Jo/Marie-Christine  

Patricia TOURANCHEAU a écrit :  Guy Georges « La traque »  Fayard (2010) – Pocket (2013) – « Les Postiches » : Un gang des années 80 – Fayard – Sébastien Bennardo et Patricia Tourancheau  » Brigade Anti-Criminalité – Flammarion (2013) – « 1993, mode d’emploi » – Ramsay Oct. 1990

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.