La Punition – Tahar Ben Jelloun – Editions Gallimard –

la punitionSÉVÈRE PUNITION !

Tahar Ben Jelloun, membre de l’académie Goncourt et auteur franco-marocain est bien connu en France puisqu’il écrit depuis plus de trente ans. Il a produit plus d’une vingtaine de romans dont les deux plus emblématiques « Les enfants de sable » (1985) et « La nuit sacrée » en 1987 pour lequel il a reçu le Goncourt. Cette fois-ci, « LA PUNITION » est un récit. Il raconte le calvaire qu’il a vécu et qu’il nous livre seulement cinquante ans après.

En mars 1965, il vit au Maroc, sa patrie d’origine. Il a 18 ans et il participe, plus ou moins malgré lui, à une manifestation pacifique d’étudiants dans les rues car ils contestent une décision du royaume marocain. Quelques jours après son retour au domicile, il est arrêté chez lui, ainsi que quatre-vingt-quatorze autres étudiants. Ils sont tous expédiés dans un camp, dans le sud du Maroc, sous la houlette d’un commandant de camp qui va leur faire vivre les pires sévices. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’ils partent  « soi-disant » pour un service militaire (un peu rude) qu’on leur impose. Ils ignorent pourquoi ils sont arrêtés –et leur famille, encore moins- Aucune nouvelle et cela va perdurer….(19 mois), période pendant laquelle ils ne subissent que violences, humiliations, privations de nourriture etc…

Malgré ce drame, ce qu’il est intéressant d’apprendre et ce qui lui a permis de tenir surtout,  c’est la littérature ! C’est ce qui l’a sauvé. Cela correspond à une époque où il commence à écrire des poèmes. Il demande à son frère de lui expédier un livre, peu importe le sujet mais, le plus volumineux possible (ça permet de passer le temps et de tenir). Ce sera « Ulysse » de James Joyce ! Classique ! 1 650 pages sur l’Irlande, qu’il va lire par petits bouts…. afin que sa lecture dure le plus longtemps possible, car ils ne savent pas à quel moment ils seront libérés, si toutefois, ils s’en sortent vivants !…. La littérature a certainement favorisé son travail d’écriture et à devenir écrivain.

Puis, ils seront libérés (vous le découvrirez dans le livre) tout à fait par hasard…, mais vont être rattrapés par cet évènement quelques années après –ils ne sont pas convoqués par le Roi-  mais par celui qui les commandait au camp, sous la houlette du Général Oufkir (qui a fini dans de pires conditions, mais quand on sait ce qu’il a fait !….)

Ce dernier évènement vécu va finalement le conduire vers la France où il vit toujours, car il ne voudra plus rester au Maroc !

Ecoutez Charlotte Bouniot en compagnie de Nathalie de la librairie Doucet, en cliquant ici.

Nathalie/M.Christine

« Les enfants de sable » (1985) et « La nuit sacrée » en 1987 pour lequel il a reçu le Goncourt. « Le bonheur conjugal » (2012) – « Le mariage de plaisir » (2016)

« LA PUNITION » – 160 pages – Prix : 16 €

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.