L’échange des princesses – Chantal Thomas – Editions du Seuil –

l'échange des princesses.jpgL’ÉCHANGE DES PRINCESSES

Un film extraordinaire sorti fin 2017 : « L’échange des princesses » réalisé par Marc Dugain, lui-même écrivain de talent.

Non, nous ne sommes pas dans une rubrique cinéma ! Même si l’on ne peut dire que du bien sur le film et les acteurs. Il faut ajouter, et c’est là que l’on revient à la lecture, que ce film respecte le livre duquel il a été adapté. Livre éponyme d’ailleurs : « L’échange des princesses » (paru en 2013) dont  Chantal THOMAS est l’auteure.

Chantal THOMAS est universitaire et spécialiste du 18ème siècle. Elle obtint le Prix Femina en 2002 pour « Les adieux à la reine » (roman également porté à l’écran) « L’échange des princesses » est donc un roman historique, d’autant plus intéressant qu’il s’agit d’un fait de l’Histoire assez mal connu du grand public.

Tout se passe entre 1721 et 1725, sous le règne de Louis XV en France et celui de Philippe V en Espagne. C’est la Guerre de Succession en Espagne et la lutte entre la France et l’Espagne est rude.

COMMENT OBTENIR LA PAIX ? C’est simple, il faut échanger les princesses !

Faisons un peu de généalogie. Louis XV a 12 ans et le Régent, Philippe d’Orléans, pense qu’il serait bien de lui prévoir une épouse. L’arrière-grand-père de Louis XV est Louis XIV, tant il y eut de décès dans la famille.

Philippe V d’Espagne, lui, est le petit-fils de Louis XIV et il a une fille d’à peine 4 ans, Anna-Maria-Victoria. Voilà ! Le mariage peut être envisagé malgré la différence d’âge et les liens de sang.
Cependant cela ne suffit pas. On a parlé d’échange. Donc le Régent va donner sa propre fille, Louise-Elisabeth de Montpensier, 11 ans, au fils du Roi d’Espagne, Luis, Prince des Asturies, un petit peu plus âgé..
L’échange se fera sur la Bidassoa, sur l’île des Faisans, entre la France et l’Espagne et c’est un véritable déchirement pour la petite désormais Marie-Anne -Victoire qui quitte tout à même pas 4 ans… sauf ses poupées.

C’est toute cette histoire que nous raconte Chantal Thomas. Celle que l’on appelle maintenant l’infante-reine est très bien accueillie à la cour et par sa gouvernante Madame de Ventadour, « Maman », mais pas par Louis XV qui n’a rien à faire d’un bébé ! Pourtant elle est délicieuse, souriante, pleine de réparties qui montrent une forme de maturité, elle a beaucoup de dignité et veut se comporter en Reine de France.

A Madrid, ce n’est pas la même chose. La religion a un grand poids sur « Sa Majesté très catholique ». Luis aime sa toute nouvelle épouse mais ce n’est pas réciproque. De plus cette jeune personne est loin d’être équilibrée.
N’en disons pas plus mais vous savez déjà que rien n’aura lieu. Il s’agit de savoir pourquoi et comment.

Bravo à Chantal Thomas qui, en de courts chapitres très documentés sait nous emporter dans un roman vrai que l’on suit avec grand intérêt et grand plaisir.
Le style est agréable, limpide facile d’accès. Les portraits, parfois féroces, sont ciselés et criants de vérité.

Une lecture que l’on n’oublie pas.chantal thomas

Marie-José/M.Ch

En novembre 2017, « L’échange des princesses » a été édité dans la collection Grands Romans – Points, format de poche – 336 pages – Prix 7.70 €

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.