Séquoias – Michel Moutot – Editions du Seuil –

SequoiasL’aventure, c’est l’aventure !!

C’est ce que nous promet Michel MOUTOT dans son nouveau roman  après l’excellent « Ciel d’acier. »
On ne peut pas raconter grand chose quand il s’agit d’un roman d’aventures. Il faut lire et tout simplement se laisser happer par l’histoire. Une petite présentation est cependant un avant-goût qui peut donner l’envie de suivre le romancier. 
Même si les personnages apparaissent un peu plus tôt dans le livre, pour planter le décor initial et surtout définir l’esprit de l’époque, tout commence en réalité en 1847 avec le départ des trois frères FLEMING :  –Mercator, l’aîné, le fort  -Michael, le juste  – Nicholas, le plus jeune, donc peut-être le plus faible.
Ils quittent l’île de Nantucket, dans le Massachussets, des Etats Unis d’Amérique.
Ils sont baleiniers de père en fils, mais ils doivent payer leurs dettes et même s’ils partent sur leur bateau, le Freedom, avec Mercator à la barre, ce n’est pas pour chasser la baleine (ce sera pour plus tard, pensent-ils) mais pour transporter des barriques et ainsi gagner plus d’argent.
Or, le 5 Décembre 1848, à Washington, James Polok, 11ème Président de Etats Unis annonce que des mines d’or importantes existent en Californie et que les terrains appartiendront à ceux qui s’y installeront en premier. C’est la fièvre de l’or.
Mercator est séduit et le bateau repart pour le Grand Sud. Ce sera naviguer au large de Cuba, du Brésil, de l’Argentine, des Fawklands, jusqu’à franchir le Cap Horn. Puis ce sera le Chili, le Mexique, pour atteindre enfin la Californie. Imaginez la navigation, les tempêtes, les incidents et accidents. C’est extraordinaire et cela ne fait que commencer !
27 Juin 1849, c’est Yerba Buena, maintenant appelée San Francisco. On franchit la Porte d’Or (the Golden Gate) pour trouver 780 habitants et un immense chantier où déboulent de partout les chercheurs d’or. Mickaël va partir et se lancer dans cette recherche.
Mercator, lui, reste à San Francisco parce qu’il a compris qu’il pouvait s’enrichir en participant à la construction de la ville. Sur les collines se dressent des forêts de Séquoias géants. Pourquoi ne pas se lancer dans la coupe et le commerce du bois ?
Vous pensez sans doute que j’en ai dit beaucoup. Pas du tout ! Ce n’est qu’une petite trame qui est loin de raconter ni même d’aller jusqu’au bout.
Nous sommes dans un Nouveau Monde en construction. Nous suivons ces pionniers, nous rencontrons des travailleurs acharnés, des femmes légères, des idéalistes et tous les dangers.
Les faits historiques sont avérés et les personnages parfaitement plausibles s’y incorporent très bien.
L’écriture en est facile et riche de documentation à la fois. Vous passerez d’excellents moments dans le bruit de la ville naissante mais aussi avec le chant des baleines et le murmure des séquoias géants. Lisez ce roman d’aventures. Les vacances lui conviennent très bien. 
Un grand bravo à Michel MOUTOT !
M-José/MC – Librairie Doucet
« Séquoias » – 496 pages – Prix : 21.50€
Michel Moutot est reporter à l’Agence France-Presse. Lauréat du prix Albert-Londres en 1999, correspondant à New-York en 2001, il a reçu le prix Louis-Hachette pour sa couverture des attentats du 11 Septembre.
Son premier roman, « Ciel d’acier » (2016) a reçu le prix du meilleur roman des lecteurs de Points.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.