Avec toutes mes sympathies – Olivia de Lamberterie -Editions Stock

avec toutes mes sympathiesOlivia de Lamberterie est  invitée à la librairie Doucet lors de la présentation littéraire le  :  

Vendredi 28 septembre à 17 h 30

Mon frère, ce héros. Un récit fort, beau et émouvant !

Olivia de Lamberterie, vous la connaissez tous, –vous aussi sur vos ondes de France Bleu Maine-, vous connaissez sa plume. Elle est journaliste au magazine « Elle ». Chroniqueuse littéraire à « Télématin » sur France 2, puis sur France Inter dans l’émission le « Masque et la plume » puis en tant que correspondante pour Radio Canada….. Elle donne son avis sur les mots des autres depuis un certain temps. Elle a des facilités pour cela. Et, il a fallu un choc, elle a perdu son frère, pour qu’elle se décide à écrire ce premier livre, ce premier récit.  Elle avait un frère Alex, plus jeune qu’elle, elle l’adorait, c’était un être solaire, drôle, sympathique. Dans ce récit – ce n’est pas du tout un récit triste et misérable, au contraire- elle met en avant ce frère extraordinaire qu’elle a eu la chance de connaître et ce frère s’est malheureusement donné la mort, après plusieurs essais,  en 2015 à Montréal. C’est ce drame qui l’a poussée à écrire cet objet littéraire joyeux, gai, pour dire finalement : « quand on est très triste, quand on est très malheureux, c’est qu’on a été très heureux !. « Donc, elle revient sur leurs années d’enfance, leur enfance un peu particulière dans une école Montessori, tous les deux, main dans la main, lâchés dans le grand monde. Cette famille où on peut, peut-être retrouver cette pointe de tristesse et cette nostalgie, parce que ce n’était pas le premier suicide et puis cette solidarité entre frère et sœurs. Le fait qu’elle aurait parcouru le monde à cloche pied, pour aller le retrouver là, où il était, c’est ce qu’elle a fait encore une fois, mais un peu tard. 

C’est surtout un texte vibrant d’amour. C’est un hommage magnifique et quand je vous dis que ce n’est pas un livre triste, regardez ce titre : « Avec toutes mes sympathies », c’est curieux. C’est la formule qu’utilisent les québécois (puisque ce frère vivait au Québec), au lieu d’écrire « avec toutes mes condoléances » qui plombent un peu l’histoire. « Avec toutes mes sympathies », on a déjà plus le sourire aux lèvres !

Nous avons beaucoup de chance puisque, Olivia de Lamberterie, sera à la Librairie Doucet, lors de la présentation littéraire Vendredi 28 septembre à 17 h 30

Ecoutez Marie-Adélaïde sur France Bleu Maine, en compagnie de Sophie Thomas, en cliquant ici.

Marie-Adélaïde/librairie Doucet/MC

« Avec toutes mes sympathies » – 256 pages- Prix : 18,50 €

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.