Une femme en contre-jour – Gaëlle JOSSE – Éditions Notabilia –

« UNE FEMME EN CONTRE-JOUR »

une femme en contre jour        « L’effacement soit ma façon de resplendir »  Philippe Jaccottet,                            Que la fin nous illumine

La librairie Doucet a le plaisir de recevoir Gaëlle JOSSE qui vient à la rencontre de ses lecteurs Jeudi 21 Mars à 18 h

Alors qu’elle vient de décéder, à 83 ans, dans le plus grand anonymat, les photos de Vivian Maier, pleines d’humanité et d’attention envers les démunis et les perdants du rêve américain, sont retrouvées par hasard dans des cartons oubliés au fond d’un garde-meuble de la banlieue de Chicago. Elle n’aura donc pas connu la célébrité, ni l’engouement plané- taire qui accompagne aujourd’hui son travail d’artiste. Elle a mené une vie de solitude et de pauvreté, lestée de lourds secrets familiaux et d’épreuves. Personnalité complexe et parfois déroutante, femme libre et perdante magnifique dont le destin s’écrit entre la France et l’Amérique, elle avait choisi de vivre les yeux grands ouverts. 

Vivian Maier, une femme en contre-jour est le portrait de cette invisible, photographe de génie qui n’a pas vu la plupart de ses photos et qui, pour payer son loyer, gardait des enfants. Une Américaine d’origine française, arpenteuse inlassable des rues de New York et de Chicago et nostalgique de son enfance heureuse passée dans les Hautes-Alpes.

Gaëlle Josse a pour habitude de partir d’une émotion, d’un visage entre aperçu, afin d’écrire pour notre plus grand plaisir ! C’est chose faite avec ce texte, la rencontre avec Vivian Maier va lui permettre de mieux comprendre les multiples points communs entre leurs travaux, entre le regard de la photographe et la sensibilité de l’auteure, la main de Gaëlle  et l’œil de Vivian  se mélangent à travers le temps pour disséquer les âmes et laisser passer la lumière.

Marie-Adélaïde/M.Christine


Gaëlle Josse est diplômée en droit, en journalisme et en psychologie clinique. Après quelques années passées en Nouvelle-Calédonie, elle travaille à Paris et vit en région parisienne.
Venue à l’écriture par la poésie, Gaëlle Josse publie son premier roman « Les Heures silencieuses » (2011) aux éditions Autrement, suivi de « Nos vies désaccordées »  (2012)  –« Noces de neige »  (2013). 

Aux Éditions Notabilia/Noir sur Blanc, Gaëlle Josse a publié trois romans : « Le Dernier Gardien d’Ellis Island »  (2014), « L’Ombre de nos nuits » (2016) et « Une longue impatience (2018). »

 

« Une femme en contre-jour »– 153 pages – Prix : 14 €

Profitez de l’exposition « The Color Work » consacrée à Vivian Maier. A voir à la Galerie des Douches 5, rue Legouvé (Paris 10ème) jusqu’au 30 mars 2019 !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.