Oyana – Eric Plamondon – Quidam Éditeur

 

OYANA

Elle s’appelle O Y A N A* et l’E. T. A* n’existe plus !

« S’il est difficile de vivre, il est bien plus malaisé d’expliquesa vie. »

Nous savons que Marie-Adélaïde est fan d‘Eric Plamondon et  c’est « OYANA » le dernier livre qu’elle est venue nous présenter. Eric Plamondon c’est le plus français des auteurs québécois. Il a son influence canadienne certes, mais il vit en France depuis vingt ans. Ses romans (il en est à six ou sept) mais il est surtout connu depuis « TAQAWAN » qui fut un énorme coup de cœur qui nous parlait de pêche aux saumons, d’indiens… Une histoire incroyable !.

Il a des thèmes récurrents. Ce qu’il lui faut : c’est une histoire d’amour, l’Histoire avec un grand « H », un roman noir, s’il y a un meurtre, pourquoi pas ?  Et puis, une petite dimension écologique… On avait tout ça dans le livre précédent, dans « OYANA »on va retrouver : – Une histoire d’amour : elle est là ! – Le roman historique : je dirai, bien sûr puisqu’on va parler, cette fois-ci  de l’E .T. A. et de ce groupement qui touchait le pays basque français, comme espagnol. d’une histoire d’amour car il s’agit d’une femme qui va quitter son mari ! Mais également d’écologie puisque les Basques, quand ils avaient émigré s’étaient lancés dans la pêche à la baleine…, le drame que ça représente aujourd’hui, puisqu’il y a encore beaucoup d’excès dans ce domaine. Malheureusement !.

En mai 2018, notre héroïne va lire un petit document qui va bouleverser sa vie. L’E. T. A. est dissoute, il n’y a plus de poursuite, ça n’existe plus. Elle vit depuis 23 ans à Montréal avec un homme dont elle est amoureuse. Elle plaque tout et elle repart au pays Basque français pour reprendre le cours de sa vie. On comprendra au fil des lettres qu’elle l’aime toujours,  qu’elle a dû quitter le pays basque à la suite d’un drame, une espèce d’action qui a mal tourné, qui a coûté la vie à une femme et un enfant. Elle est poursuivie. Elle a dû tout plaquer. Elle revient pour comprendre et pour expliquer…

C’est sombre ?C’est noir mais absolument génial. Ça fait revivre des pages dramatiques de l’Histoire.

C’est triste ?Mais, peut-être que ça se finit bien, parce que cet homme, elle l’aime toujours et maintenant qu’elle lui a tout avoué, qu’elle lui écrit de longs mails tous les jours sur ce qu’elle est vraiment…… Peut-être, vont-ils pouvoir reprendre une vie commune sur de bonnes bases ?

Et ce livre, vous le trouverez chez Quidam Éditeur, un bon éditeur à suivre qui propose de jolis petits livres !

Marie-Adélaïde de la librairie Doucet/M. Christine

Écoutez Marie-Adélaïde sur France Bleu Maine, en compagnie de Maxime Bonhommet, en cliquant ici !

  • * »OYANA » un prénom d’origine basque 
  • *E.T.A. sigle qui signifie  : Euskadi Ta Askatasuna, plus connu sous son acronyme ETA (pour «Pays basque et liberté» en basque), organisation armée basque indépendantiste dissoute.
  • « OYANA » – 140 pages – prix : 16 €uros.

Né au Québec en 1969, Éric Plamondon a étudié le journalisme à l’université Laval et la littérature à l’UQÀM (Université du Québec à Montréal). Il vit dans la région de Bordeaux depuis 1996 où il a longtemps travaillé dans la communication. Il a publié au Quartanier (Canada) le recueil de nouvelles « Donnacona » et la trilogie 1984 : « Hongrie-Hollywood Express« , « Mayonnaise et Pomme S », publiée aussi en France aux éditions Phébus. 

Taqawan (Quidam 2018) reçu les éloges tant de la presse que des libraires et obtenu le prix France-Québec 2018 et le prix des chroniqueurs Toulouse Polars du Sud.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.