Les Victorieuses – Laetitia Colombani – Éditions Grasset

les victorieuses

LE PALAIS DE LA FEMME 

Laetitia Colombani a écrit « La Tresse » en 2017 où l’on croisait les destins de trois femmes, fut un énorme succès. Cette fois-ci, elle revient avec « Les Victorieuses » qui va être sur la même lancée puisque c’est le parcours de deux femmes mais complètement différent par rapport à son premier livre. On a d’abord Solène qui vit aujourd’hui à Paris, une jeune femme quadragénaire, avocate, submergée, envahie par son travail et qui va faire un burn-out suite au suicide d’un de ses clients, ce à quoi elle ne s’attendait guère ! A la sortie de l’hôpital, le médecin qui la soigne lui conseille, afin de se ressaisir, de se tournez vers les autres et pourquoi pas, faire du bénévolat ! Ce qui est à deux cents lieues de son univers habituel…. Et puis, d’un autre côté on a Blanche Peyron, une femme ayant réellement existé, née un siècle plus tôt et qui, avec son mari, Albin, se sont engagés très tôt dans l’Armée du Salut ; ils ont été en France, les porte-paroles de l’Armée du Salut, se sont battus, notamment Blanche pour créer le Palais de la Femme, bâti sur un ancien couvent à Paris (XIème)  accueillant des femmes en situation difficile, des femmes battues, des femmes qui arrivent d’Afrique pour fuir l’excision, un lieu permettant de reprendre pied dans la vie. Donc, on suit parallèlement le parcours de ces deux femmes qui vont tenter d’aider les autres à travers cette histoire.

C’est l’histoire du bénévolat en France. C’est aussi l’histoire de femmes qui par de petits gestes ou de grands projets vont aider leurs confrères. C’est l’histoire de la solidarité, de ces petits gestes au quotidien qui peuvent aider les autres à se reconstruire et qui font beaucoup de bien.

C’est un très joli livre. C’est vraiment deux parcours de femmes assez exceptionnelles. Et l’on se dit que s’il existe encore des gens comme ça, c’est beau ! Tout irait bien et ce serait beaucoup mieux !

Nathalie de la librairie Doucet/MC

Laetitia Colombani est scénariste, réalisatrice et comédienne. Elle a écrit et réalisé deux longs- métrages, « À la folie… pas du tout » et « Mes stars et moi ». Elle écrit aussi pour le théâtre. Son premier roman, « La Tresse »,  connaît un incroyable succès.

« Les Victorieuses »– 224 pages – prix : 18 € – (parution mai 2019)

Écoutez Nathalie sur France Bleu Maine en compagnie de Clarisse Frigoul, en cliquant ici !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.