Mes maisons d’écrivains – Évelyne Bloch- Dano – D’ Aragon à Zola – Éditions Stock

Mes maisons d'écrivains

Suivez Évelyne Bloch-Dano et faites de belles rencontres !

Pour ceux qui ne partent pas en voyage, voici une invitation au vagabondage et à la lecture !

Si vous ne partez pas en vacances, ce livre (qui n’est pas un guide touristique) est fait pour vous ! Un livre écrit par  Évelyne Bloch-Dano qui invite à la déambulation, dans les maisons d’écrivains qui y sont citées, mais aussi en rêvant, en imaginant depuis chez soi, ce que pouvait être la vie et  l’ambiance de ces maisons d’auteurs, en compagnie de cet  ouvrage qui les décrit formidablement bien. C’est dans plus de cent cinquante maisons visitées pour nous, que l’auteur nous accueille  –Et vous y serez bien reçus !-  Elle nous raconte les lumières, les odeurs, tout l’univers, tout l’environnement de chacune, que ce soit en France ou à l’étranger. Elle traque le détail vrai, se force à observer et à restituer le plus exactement possible le décor puis l’atmosphère dans laquelle vivait l’auteur.

Elle pense comme Gaston Bachelard « que la maison est un état d’âme » et « qu’il nous appartient d’en faire résonner les échos parfois lointains. Que c’est le reflet de notre vie intime, de notre création et que chaque maison a une histoire, chaque maison est une histoire ».

 Vagabondez et  Entrez !..

C’est par ordre alphabétique, en fonction de ses goûts, de ses lectures ou de l’actualité qu’ Evelyne Bloch-Dano a choisi de présenter ces maisons d’écrivains où figurent entre autres, quelques auteurs locaux de l’Orne, (son département d’adoption !) tels que Alain, le philosophe de Mortagne-au-Perche, Roger Martin du Gard à Bellême, Mirbeau à Rémalard, puis ceux des environs comme Marcel Proust sur la Côte fleurie à Cabourg et Trouville, dans le Calvados…,  Pierre Corneille à Rouen ou bien Victor Hugo à Villequier (Seine-Maritime) tout comme Emile Zola à Médan (Les Yvelines). Ensuite, vous pourrez rendre visite à  Boris Vian, à Pigalle, cité Véron à Paris dont  l’appartement est resté dans son jus et où des visites exceptionnelles peuvent être organisées. Ensuite, vous aurez l’occasion d’aller chez Colette à Saint-Sauveur-en-Puisaye (L’Yonne), une maison aimée, quittée, perdue puis retrouvée… Vous pousserez les portes de l’école du Grand-Meaulnes chez Alain Fournier, à Epineuil-le-Fleuriel (Cher) ou chez George Sand à Nohant (L’Indre).

Envolez-vous au Kenya dans la célèbre ferme africaine de Karen Blixen qui, lorsqu’elle arrive en 1914, était à deux heures, en char à boeuf, de Nairobi. Une plantation de café dont elle s’occupera, employant jusqu’à sept cents personnes. Un lieu qu’elle quittera en 1931… Ensuite, partez en Floride chez Hemingway, à Key West où il s’installe en 1928 ;  il y écrira de nombreux livres. La maison est apparemment très décorée et raffinée ; il y vit avec sa deuxième épouse Pauline Pfeiffer, la très chic collaboratrice de Vogue à Paris. La propriété de la famille qui accueille une soixantaine de chats polydactyles, est alors la plus grande de l’île !..

Dépaysez-vous en allant chez Marguerite Yourcenar, à Mount Desert, dans l’île d’Acadie, (au nord-ouest des États-Unis) ou tout simplement en France, à Saint-Jans Cappel, au coeur des monts des Flandres, d’où est issue Madame de Crayencour (son pseudonyme..)

Un livre qui donne envie de tout lire, mais qui donne vraiment envie de se rendre sur place pour mieux s’imprégner des lieux et surtout, de tout visiter !

Belle promenade à vous !* 

*(n’oubliez pas de découvrir la longue liste des auteurs et lieux qui n’ont pu être cités!..)

Librairie Doucet/M.Christine

Mes maisons d’écrivains – 416 pages – prix : 23.40 € – (parution :  04/2019)

Commander le livre

Biographe, essayiste, Evelyne Bloch-Dano est l’auteur d’une oeuvre souvent primée et traduite où l’on retiendra, entre autres, les biographies de « Madame Zola » (1997) Grand prix des lectrices de Elle – « Madame Proust » (2004)  prix Renaudot de l’essai – « Le Dernier Amour de George Sand » (2010) – « Une jeunesse de Marcel Proust » (2017) prix Céleste Albaret – « La Fabuleuse Histoire des légumes » (2008) – « Jardins de papier « (2015) – et les récits remarqués et salués – « La Biographe » (2007) – « Porte de Champerret » (2013)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.