Roi par effraction – François GARDE – Éditions Gallimard

ROI PAR EFFRACTION roi par effraction

MURAT

Ce roman captivant se déroule du 8 au 13 octobre 1815 inclus, c’est-à-dire quatre mois après Waterloo et alors que l’Empereur déchu, à qui il doit tout, qu’il a pourtant trahi quelques mois avant, mais qu’il a tenté de rejoindre pendant les Cent Jours, est déjà en route pour Sainte-Hélène.

Le 8 octobre 1815, alors que tout est perdu, il tente venant de Corse avec quelques partisans de reconquérir son trône, le trône de Naples en débarquant à Pozzi, mais l’affaire tourne mal il est presque immédiatement arrêté et enfermé au château dominant la ville.

C’est un huis-clos où nous convie l’auteur, tour à tour, haletant voire poignant, magnifique voire émouvant avec cette légende vivante, ce personnage de roman qu’était déjà Murat de son vivant, mais sans illusion sur ce qui l’attend alors.

Il nous fait partager l’intimité de ses derniers jours, au cours desquels il revit les moments de gloire insolente et parfois désordonnée, les doutes, les défaites et les regrets de ce fils d’aubergiste, séminariste, puis soldat, avant d’attirer l’attention du « général Vendémiaire », d’épouser Caroline l’une des sœurs du Premier Consul, de porter sur un coussin la couronne du sacre de son beau-frère à Notre-Dame, de devenir général, maréchal d’Empire, Grand Amiral, de cumuler avec panache honneurs et distinctions, avant d’être fait Roi de Naples.

Une fresque historique qui comblera les passionnés d’Histoire où se mêlent son amour pour Caroline et leurs enfants qu’il ne reverra pas avant de commander lui-même son peloton d’exécution après un procès jugé d’avance, mais aussi pour l’Italie qu’en visionnaire il rêvait d’unifier…

Hubert/Librairie Doucet/MC

François Garde est l’auteur de plusieurs romans, essais et récits aux Editions Gallimard parmi lesquels « Ce qu’il advint du sauvage blanc » (Gallimard, 2012) récompensé par le Goncourt du premier roman et une dizaine de prix littéraires et, dernièrement « Marcher à Kerguelen » (Gallimard, 2018)

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.