La femme révélée – Gaëlle Nohant – Éd. Grasset

De Paris à Chicago, suivez Eliza !

La librairie Doucet a le plaisir de recevoir Gaëlle Nohant Vendredi 14 Février à 18 H

la femme révéléeVous avez choisi aujourd’hui de nous parler de « La femme révélée » de Gaëlle Nohant, un livre qui nous embarque dans le Paris des années cinquante, celui du jazz, des cigarettes dans  les cafés, des balades sur les canaux, de la liberté. Parlez-nous d’Eliza, Marie-Adélaïde !

Gaëlle Nohant raconte des histoires. C’est son grand talent. Elle a écrit plusieurs livres, elle est romanesque. Elle est très bonne en analyse psychologique en ressort. Ce qu’elle aime par-dessus tout, c’est avoir une petite trame, une trame historique.., un fait.  Ça lui permet d’étayer son histoire et c’est ça qui est intéressant pour nous, lecteurs. Là, elle nous présente Eliza Donneley.  Eliza devenue Violet. En fait, Eliza plaque tout. On est dans les années cinquante-cinq. Elle est à Chicago, elle a une vie en or. Elle a un mari violent, alcoolique,  qu’elle reconnaît de moins en moins et elle a un fils qu’elle aime. Pour sauver sa peau, elle va tout quitter. Tout ! c’est-à-dire sa fortune, son fils. C’est horrible de partir sans son fils ! Elle fait des faux papiers. Elle s’appelle Violet et débarque à Paris avec très peu d’argent et un appareil photo, parce que ça, ça lui permet et de se cacher derrière et de découvrir le monde. Elle va réapprendre à vivre, découvrir le Paris jazzi, les caves, les musiciens de jazz, cette ambiance, les grandes soirées, le fait de danser comme ça, de façon impromptue parce que la musique et l’ambiance, c’est une période, où à Paris, on s’amusait, on sortait de la guerre, il y avait cet esprit de fête etc… Elle va poursuivre sa vie, il va lui arriver plein de choses mais ce qui est aussi très intéressant, c’est qu’elle va repartir à Chicago. Elle veut voir son fils. Elle repart parce que c’est devenu trop fort pour elle. Et elle repart à Chicago en plein milieu des émeutes, vous savez les années soixante-huit. Martin Luther King vient de se faire assassiner, Bobby Kennedy également. Il va y avoir la convention démocrate à Chicago et là, tout s’embrase. C’est un moment de lutte. C’est une réflexion anti-guerre du Vietnam.  C’est un moment où la ségrégation a encore lieu. On a beau dire que les noirs sont venus du sud pour vivre correctement, ce n’est pas le cas. Et, c’est un moment où cette femme devenue photographe va s’engager, va vraiment mouiller sa chemise pour prouver ce qui est important et pour défendre cette cause. 

C’est passionnant. C’est un livre qui monte crescendo et qui vous prend aux tripes à la fin de l’histoire. Un livre très riche !

Et il y a une bonne nouvelle, c’est que Gaëlle Nohant sera au Mans Vendredi 14 Février à 18 heures. Gaëlle nous aime bien et puis c’est réciproque ! On lui  fait la fidélité de  la lire à chaque fois.  Je trouve  que des talents comme ça, des gens qui osent vivre de leur plume, avec toutes les difficultés que cela représentent, il faut les  soutenir et les encourager !

Écoutez  Marie-Adélaïde sur France Bleu Maine en compagnie de Fabien Obric et Sophie Thomas, en cliquant ici !

Marie-Adélaïde/MC

Gaëlle Nohant a publié trois romans dont « La part des flammes » 2015 (éditions Héloïse d’Ormesson), un roman biographique sur Robert Desnos, « La légende d’un dormeur éveillé »  2017 (éditions Héloïse d’Ormesson)

La femme révélée – 384 pages – prix : 22 € (parution fev. 2020)

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.