Le Sans Maître – Virginie Caillé-Bastide – Éditions Héloïse d’Ormesson

le sans maitreAprès la mer, accompagnez Côme de Plancoët : un beau voyage au pays breton et tous ses mystères  !…

Grâce à Virginie Caillé-Bastide qui avait publié en 2017 « Le Sans Dieu » (1709-1715) une histoire, dans les mers des Caraïbes, histoires de pirates, de flibustiers et de tempêtes… Elle nous emmène cette fois-ci, avec « Le Sans Maître » toujours au XVIIIè siècle où tout se déroule en terre bretonne ! Et, si vous avez lu « Le Sans Dieu », son premier roman, vous serez familiarisés avec quelques prénoms de ce nouveau roman, sans rapport avec les personnages du premier, juste un lien de parenté, de vagues cousins lointains.. Ces deux livres pouvant se lire indépendamment. 

Donc, partons en Haute- Bretagne !

Nous sommes au tout début du XVIIIè siècle (1720) en compagnie de Côme de Plancoët, un jeune seigneur aimé de ses sujets. Deux événements importants vont se dérouler sur ses terres, un meurtre  et sa rencontre avec Anne. Il n’est pas marié, n’a pas d’enfant. Il vit tranquillement, est heureux dans sa seigneurie. Tout va très bien sauf que, suite à un complot, il a un ennemi sournois, très puissant, tapi dans l’ombre… Il se consacre à ses deux passions : il adore monter à cheval et la lecture. Il passe beaucoup de temps dans sa faramineuse bibliothèque, la plus belle pièce du château tapissée du sol au plafond de livres magnifiques, de grimoires, d’ouvrages anciens collectés par son défunt père. N’ayant ni frère, ni sœur, il dit : « que les livres ont été sa véritable famille (sa mère est morte lors de sa naissance). Il entretient des échanges épistolaires avec des érudits européens, en Florentin, en Anglais, en Suisse mais son courrier va être surveillé…..Il fera la connaissance de Cathbad, ce puissant druide, parce qu’il va être obligé de se réfugier dans la forêt. Vous ferez la connaissance de Thérèse, la cuisinière qui est une vraie mère pour Côme, très attachée à son seigneur !

En dehors de l’Histoire, Virginie Caillé-Bastide nous amène à réfléchir, avec des liens parfois en résonance avec le monde d’aujourd’hui, des questions qu’on se pose sur la tolérance, le pouvoir, la religion, la croyance en Dieu ou pas…., de liberté, de contraintes.

Virginie Caillé-Bastide nous fait vivre pleinement cette époque. L’auteure a une très belle plume. Elle utilise le français de l’époque. Il est fort agréable de se plonger dans cette période, de vivre les coutumes d’alors ! C’est très romanesque et très dépaysant.

Si vous souhaitez remonter le temps, et le début du 18 e siècle, si vous aimez la Bretagne et sa culture celtique, si vous souhaitez vous évader et vous aventurer au fin fond de ses forêts légendaires, ce livre est fait pour vous ! Un mélange de croyances et de sorcellerie… de trahisons et de rebondissements. On ne s’ennuie pas un instant ! Un livre  cinématographique.

UN EXCELLENT ROMAN D’AVENTURES.

UN TRÈS BON MOMENT DE LECTURE ET D’ÉVASION !

Le Sans Maître – 255 pages – prix 19 € –  (publié en mars 2020)

Librairie Doucet/MChristine

le sans dieu

Virginie Caillé-Bastide est née en 1962 à Lorient,  « Le Sans Dieu »  son premier roman, puise dans ses origines bretonnes et sa passion pour l’histoire. « Le Sans Dieu » a paru en août 2017 aux Éditions Héloïse d’Ormesson – 331 pages – prix 20 €

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.