La soustraction des possibles – Joseph Incardona – Le Bouscat – Éditions Finitude – Prix Relay 2020

téléchargement (1)Au pays des coffres suisses, dans les années 8O-90lingot d'or 1

Un livre de Joseph Incardona, auteur suisse d’origine italienne qui a, à son actif une bonne douzaine de romans, si ce n’est plus, en tout cas, il est l’auteur de   « Chaleur » et « Derrière les billet-20-€hommes il y a les panneaux ». On commence à parler de lui de plus en plus et ce roman précisément « La soustraction des possibles » m’a scotchée sur place.

C’est un texte extraordinaire. NE LE LOUPEZ PAS !

Alors, on a eu des chroniqueurs d’époque, des grands noms, je pense à Balzac, je pense à Zola qui étudiaient les mœurs, les habitudes… Là, Joseph Incardona nous emmène en Suisse, à Genève dans un milieu aisé, très feutré, très très riche puisqu’il nous emmène dans le milieu des banques suisses. Nous sommes dans les années 8O-9O. Il y avait encore beaucoup de secrets bancaires, beaucoup de choses qui se passait comme ça, sous la table… C’est très intéressant ! Une réelle omerta et vous allez voir à quel point d’ailleurs, puisque Joseph Incardona nous parle et c’est ça qui est très amusant et j’ai beaucoup aimé son écriture. Il intervient dans le roman.

Joseph Incardona parle de ses personnages, de ceux qu’il aime, de ceux qu’il a envie de préserver, de ceux qu’il a envie de pousser, de ceux qui le touche et il parle à son lecteur en étant un personnage lui-même et en étant le maître tout puissant de ce roman.  Alors, nous sommes à Genève, dans les années 80/90, on va avoir trois personnages très très importants ! Je vous présente Odile, c’est la femme d’un grand patron d’une Société en pointe qui gagne beaucoup d’argent, qui s’embête, elle n’a que son argent et elle est très seule. Il y a le bel Aldo, il est italien d’origine, professeur de tennis et il séduit tout ce qui passe à sa portée…. Il a une âme de gigolo. Il y a Svetlana qui travaille dans la banque. Elle est volontaire, ambitieuse et a les dents qui rayent le plancher !

Ce qui va se passer dans ce triangle amoureux, c’est que Aldo va séduire cette femme, Odile,  mais qui va tomber très amoureux de Svetlana et Svetlana aussi. Et la soustraction des possibles c’est comment ces deux personnages se sont dit,  on va pouvoir réussir. Nous aussi, on va pouvoir gagner de l’argent ! Énormément  d’argent ! Nous aussi, on va pouvoir arriver en haut de la pyramide !.. Mais parfois, malheureusement un plus un,  ça ne va pas faire deux  ! Et on va se rendre compte que c’est si difficile : malversation, problème financier, blanchiment d’argent. Vous partez de Genève à Paris, via la Corse et via les paradis fiscaux. C’est passionnant !

Un texte extraordinaire. Une écriture maîtrisée et un vrai BIJOU !

Écoutez Marie-Adélaïde sur France Bleu Maine, en compagnie de Delphine, (émission du 11/08/20) en cliquant ici !

Marie-Adélaïde de la Librairie Doucet/M.Christine

« La soustraction des possibles » Le Bouscat – Editions Finitude – 400  pages – prix 23.50 €  (parution le 02/01/20)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.