Les Désossés de François d’Épenoux – Éditions Anne Carrière

UN HUIS-CLOS GLACIAL !

Nous entrons dans le chalet le plus beau, le plus chic, le plus cossu de ce petit hameau du village !

Ce texte a attiré mon attention parce qu’il change radicalement la façon dont l’auteur écrit.

D’habitude, François d’Épenoux nous donne des petits romans « cocooning », tout en douceur, en bienfaisance.

Ici, il signe un roman noir, magistral, intense, limite percutant et dérangeant.

C’est dramatique. C’est angoissant.

En cette saison, je vous emmène dans un bois, une vallée reculée… C’est le milieu de l’hiver, il neige ! Un endroit où sont construits des chalets conçus pour une population qui peut s’offrir ce luxe, des constructions absolument magnifiques, décorées de meubles de valeur.

Nous allons entrer dans un huis-clos absolument dramatique. Vous vous en doutez, la neige va continuer à tomber et nous allons avoir dans ce chalet, un homme (Marc). Il a une vie très particulière. Il s’occupe d’import-export, il a fait fortune. Il a épousé une femme qui a quinze ans de moins que lui. Ils ont une fille, elle va se marier très prochainement. Le fiancé est là !. Il ne plaît à personne, mais cette fille l’a choisi. Il y a aussi, Slavko, d’origine serbe, c’est l’homme de confiance de Marc, à la fois garde du corps, chauffeur, compagnon d’armes…Puis, il y a Rose, la domestique de la maison. Tout est parfait pour le moment et pour ce dernier dîner. On attend une invitée. Va-t-elle venir ? La table regorge de victuailles, le feu crépite. Tout va bien ! Sauf, que tout va déraper. On va se retrouver enfermés, pris au piège de la nature qui se venge. La nature qui fait payer très cher tous les désordres que nous avons créés… Et, là tout va empirer : plus d’électricité, plus de chauffage, plus de nourriture, plus de moyen de transports, plus de téléphone…

La véritable nature de nos occupants va se révéler et va éclater au grand jour. C’est dramatique. C’est angoissant. Je ne peux rien vous dévoiler de plus. Plongez-vous dans ce petit bijou noir de chez noir ! Mettez-vous sous la couverture au chaud, chez vous et embarquez-vous dans cette histoire invraisemblable. Jusqu’où pouvons-nous aller et quels sont nos réflexes lors de notre dernier degré de survie ?

Écoutez Marie-Adélaïde sur France Bleu Maine, en compagnie de Delphine Seveno, en cliquant ici !

Marie-Adélaïde de la librairie Doucet/MC

Les Désossés – 192 pages – 17.50 € (parution octobre 2020)

Commander mon livre

François d’Épenoux a publié une dizaine d’ouvrages aux éditions Anne Carrière, dont deux ont été adaptés au cinéma : « Deux jours à tuer » par Jean Becker en 2008, et « Les Papas du dimanche » par Louis Becker en 2012.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.