L’origine du mal – José Carlos Somoza – Éditions Actes Sud –

UN LIVRE SUR L’AMBITION ET LES CHOIX POLITIQUES

Somoza est un homme et un auteur qu’on suit depuis très longtemps. Il est très fin psychologue, c’était son métier. Il était psychiatre avant de se consacrer à l’écriture. Il analyse son pays, le monde sud-américain avec beaucoup de finesse et beaucoup de talent !

Je vous emmène dans les années trente, au moment où l’Espagne va basculer dans ce qu’on a appelé « la guerre civile », ceux qui choisissaient le côté des rouges (les communistes) et ceux qui choisissaient les chemises brunes (la Phalange). Le livre commence par ces mots et je ne peux m’empêcher des vous les lire : « Je suis mort, j’ai été tué d’une balle dans la tête un jour de septembre 1957 »). Intriguant, un texte comme ça ! Un meurtre donc ! Un meurtre raconté par la personne tuée dans un manuscrit qu’un libraire marocain va confier à Madrid, à un de ses amis écrivain. Le suspense ! Vous n’avez qu’une envie c’est de connaître un peu mieux la vie d’Ãngel Carvajal, cet homme qui va choisir, en compagnie de son meilleur ami, Elias Roca, la Phalange, qui va s’engager corps et biens pour Franco après moultes hésitations parce qu’ils ne sont pas tout à fait en phase avec ce côté violent, brutal. Ils ont une certaine idéologie mais cette idéologie va être trompée. Et ces deux amis vont se retrouver après la seconde guerre mondiale dans les sphères obscures des agents secrets et des espions : les consuls, les vice-consuls qui ont des rôles un peu particuliers. On va les suivre de Tetouan à Ceuta, d’Alger à Casablanca, ce monde un peu feutré où on a des indics où on a des actions, un peu illégales.. Et très vite, on va s’apercevoir que ces deux amis vont diverger, parce que l’un d’entre eux (je vous laisserai découvrir lequel) va avoir des ambitions démesurées, des envies de pouvoir et va vouloir utiliser sa position pour les assouvir et pour fomenter peut-être, un coup d’Etat !

C’est passionnant ! Jusqu’où peut-on aller ? Comment peut-on trahir un ami proche, rompre une amitié de longues années. Une amitié qui concerne leurs propres familles.

C’est un texte sur la vengeance. C’est un texte sur le désespoir mais..

Emparez-vous de ce livre, il est absolument magnifique. Certes, il n’est pas rose, ce n’est pas un feel good mais..

Quel bonheur de lecture et quel plaisir de lire un grand auteur… On se laisse emporter !

Marie-Adélaïde de la librairie Doucet Le Mans/M-Christine.

Écoutez Marie-Adélaïde sur France Bleu Maine en compagnie de Fabien Obric (voir rubrique culture en Sarthe du lundi 1er novembre) en cliquant ici !

José Carlos Somoza est né à La Havane en 1959 et vit à Madrid. Après des études de psychiatrie, il se consacre exclusivement à la littérature. Il a publié une dizaine de romans. Ses ouvrages parus en français chez Actes Sud – « La Caverne des idées » (2002 et Babel n° 604) « Clara et la pénombre » (2003 et Babel n° 669) – « La dame n° 13 » (2005 et Babel n° 793) – « La Théorie des cordes » (2007 et Babel n° 911) – « Daphé disparue » (2008) – « La clé de l’abîme » (2009) sont traduits dans le monde entier.

L’origine du mal – 320 pages – prix : 22.80 € (parution 22/10/21) Traduction : Marianne MILLON  – Langue d’origine : Espagnol.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.