Le café suspendu – Amanda Sthers – Éditions Grasset –

Autoportrait de la bonne ville de Naples, « Le café suspendu » signé par la très célèbre Amanda Sthers dont le livre est sorti le 4 mai dernier !

INSTALLEZ-VOUS EN TERRASSE AVEC CE BON LIVRE, PUIS COMMANDEZ UN CAFÉ !

« Et puis, il y a ceux que l’on croise, que l’on connaît à peine, qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minute, une demi-heure et changent le cours de votre vie ». Victor Hugo

.

« Lorsqu’on commande un café à Naples, on peut en régler un second qui sera offert à qui n’aura pas les moyens de s’en payer une tasse. Il est indiqué sur l’ardoise du bar comme un café sospeso  : un café suspendu. Voici un récit composé de sept histoires que j’ai recueillies par bribes au café Nube pendant les quarante dernières années. Toutes sont liées par ce fil invisible qu’est le café suspendu.  Du côté de celui qui offre comme de celui qui reçoit, la vie passe dans cette tasse…  »

La tradition du café suspendu, en France on appelle ça le café en attente. Vous savez, on prend un café, on en paie deux, en attendant qu’il soit offert…c’est l’idée ! En Italie, c’est le café suspendu. Il paraîtrait que la tradition vienne de Naples. Mais, les histoires et les origines peuvent être différentes… Dans ce roman, ça nous est raconté par un français qui s’est exilé à Naples, après un chagrin d’amour, durant de nombreuses années ; il va nous raconter la vie d’un café à Naples, depuis « le café Nube » qui veut dire « nuage » en italien. Il passe beaucoup de temps dans ce café et il croque les touristes. Il va croquer une grand-mère qui va faire un cadeau très particulier à sa petite fille, une femme bafouée qui va tenter de récupérer son mari, un médecin chinois tout juste installé dans le quartier et qui pratique la médecine traditionnelle ancestrale chinoise…

Ce sont des tranches de vie qui ont toutes un fil rouge, un fil commun, c’est-à-dire ce café suspendu parce qu’à un moment ou un autre dans leur vie, ils vont avoir un lien avec ce café suspendu, puis de temps en temps, Jacques Madelin, le narrateur nous raconte aussi sa vie, la ville de Naples telle qu’il la découvre.

« Le talent de conteuse d‘Amanda Sthers fait merveille, alliant grâce poétique, peinture des sentiments et évocation d’une ville à l’atmosphère unique. »

C’est très beau ! et puis c’est à l’italienne, c’est-à-dire qu’il y a l’exubérance italienne, la jovialité, le drame, les larmes. On est dans cette ambiance et c’est très chouette !

Nathalie de la librairie Doucet Le Mans/M-Christine

Amanda Sthers est autrice de romans, dramaturge, scénariste et réalisatrice de plusieurs longs métrages. On lui doit notamment, chez Grasset « Ma place sur la photo » (2004) – « Chicken Street » (2005) – « Les promesses » (2015) et « Lettre d’amour sans le dire » (2020, Livre de poche, 2022)

Le café suspendu – 230 pages – prix : 19 € (parution 04/05/22)

Écoutez Nathalie sur LMTV Sarthe en cliquant ici ! (à 4’45 mn)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :