Le tabac Tresniek – Robert Seethaler

tabactresniekUne jolie découverte de cette rentrée, un auteur allemand, comédien reconnu, qui nous entraine avec beaucoup de fraîcheur et de sensibilité dans le Vienne des années 1937 en compagnie du docteur Sigmund Freud mais surtout dans la tourmente de la montée du nazisme. Une écriture simple et entrainante correspondant très bien à la personnalité du narrateur. Le jeune Franz Huchel est contraint de gagner sa vie et de quitter ses montagnes de Haute Autriche pour travailler à Vienne dans le tabac d’Otto Tresniek.

Ce buraliste unijambiste, bougon mais plein de cœur, distribue ses journaux et son tabac avec passion  en servant la clientèle juive du quartier. Franz va découvrir la presse, les idées politiques de ce monde en plein bouleversement. Ce sera pour lui l’occasion de tisser un lien très particulier avec Freud, un fidèle client du tabac. Les échanges entre ce vieux professeur, bientôt parti pour Londres,  et le naïf Franz sur la question de l’amour sont particulièrement touchants. Car vous vous en doutez la seconde révélation de ce jeune homme est bien sur la découverte de l’amour et de ses tourments ! Mais ce qu’il retiendra surtout de cette époque dramatique c’est la fidélité et la notion d’engagement. Un  texte révélateur de cette terrible époque qui réussit dans l’horreur à conserver la fraîcheur et la sensibilité du jeune héros. Pour tout public.

Marie Adélaïde

Editions Sabine Wespieser

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.