Check point – Jean Christophe Rufin – Galimard

checkpointQui mieux que Jean Christophe Rufin est habilité pour nous parler d’humanitaire aujourd’hui ? Quand un auteur met son talent de conteur au service de grandes idées, nous avons le plaisir de découvrir un roman palpitant aux rebondissements incessants qui aborde la difficile mais nécessaire évolution de l’engagement humanitaire en 2015. Construit comme un thriller psychologique  palpitant, il nous entraine sur les pentes enneigées de la Bosnie pendant la guerre. Formidable huit clos, dans la cabine de deux camions, entre cinq personnages aux intentions cachées et totalement différentes. Une ambiance digne du « Salaire de la peur » et un roman que vous ne lâcherez plus !

Lionel, chef du projet sur le terrain pour la première, cherche surtout à faire bonne figure auprès  Maud sa jeune recrue. Cette dernière fait tout ce qu’elle peut pour cacher sa féminité. Mal à l’aise dans la vie, elle veut prouver aux autres et à elle-même qu’elle peut réaliser quelque chose hors du commun. Marc et Alex sont des militaires aguerris qui après avoir servi en Bosnie veulent apporter leur aide différemment. Une solide amitié les réunit, pourra t’elle résister ? Quand à Vauthier dès le début l’auteur nous le rend antipathique, son rôle et sa mission sont troubles et sèment la discorde dans le groupe. Lors du premier check point, l’ambiance se dégrade et la pression monte… retenez votre souffle cela ne fait que commencer ! Marie Adélaïde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.