Les putes voilées n’iront jamais au Paradis ! – Chahdortt Djavann – Grasset –

les putes voilées Un titre qui interpelle. Un point d’exclamation qui annonce la couleur… et qui en dit long ! Un livre témoignage très courageux.

Après l’intervention de Chahdortt Djavann à la télévision, lors de La grande librairie, je m’étais promis de lire rapidement cet ouvrage.

Voilà, c’est chose faite ! Après cette lecture, que faire ? que dire ? croyez-moi  :  OUVRONS LES YEUX !

Malgré la violence des faits et des propos tenus par l’auteur, ce livre ne peut que nous alerter, nous lecteurs occidentaux que nous sommes. Alors, lisez cet ouvrage et si vous le souhaitez, laissez votre commentaire  sur le blog !

Charhdortt Djavann est née en Azerbaïdjan en 1967. D’Iran, elle arrive en France en 1993, sans être francophone. Elle apprend le français qui est maintenant sa 7ème langue, fait des études de psychanalyse, écrit des articles dans la presse et devient romancière.

Elle ne mâche pas ses mots pour décrire les atrocités et le vécu de ces femmes iraniennes qui vivent en totale insécurité et soumission, se prostituant par nécessité, pour vivre et élever leurs enfants.

Elle nous présente un récit puissant et glaçant de 2O8 pages à vous couper le souffle ! Un récit entre fiction et réalité. C’est même un voyage en enfer qu’elle nous dresse, tant les mots sont forts et crus. C’est vraiment déchirant.

L’auteur fait alterner en parallèle, le destin de deux jeunes filles Zahra et Soudabeh, particulièrement belles, mariée de force ou violée pour la seconde (âgées de 12 ans dont l’une n’a en réalité que 10 ans), et des témoignages posthumes de prostituées assassinées, pendues, lapidées en Iran. « La beauté est une malédiction dans les milieux pauvres » dira-t-elle au cours de l’émission.

En Iran, si la prostitution est un crime, les hommes qui violent les prostituées, les giflent, les salissent, les traitent comme des chiennes ne commettent aucun crime aux yeux de la loi et de la religion. Ceux qui tuent les prostituées sont de bonnes personnes.

Il est des pays où il vaut mieux naître garçon que fille ! Il est des pays où l’on ne joue pas avec la loi et la religion ! Il est des pays où l’on ne joue surtout pas avec la chair !…

Marie-Christine

Quelques ouvrages de l’auteur : Je viens d’ailleurs (2002) – Bas les voiles (2003) – Je ne suis pas celle que je suis (2011)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.