14 JUILLET – Eric VUILLARD – Actes Sud

 

eric vuillardR E V O L U T I O N  !

La révolution française comme si on y était…. vue par Eric Vuillard.

« Les fausses épées devinrent de vrais bâtons. La réalité dépouilla la fiction. Tout devint vrai ».

23 avril 1789 : Tout commence lors d’une révolte contre les ateliers de papiers peints de  Jean-Baptiste Réveillon, installés non loin de la Bastille. Le propriétaire de la manufacture royale s’adresse à l’assemblée électorale et veut réduire les salaires des trois cents personnes qu’il emploie.

Cinq jours plus tard, le 28 avril 1789 la révolution commence. Ainsi, le petit peuple force la demeure de Réveillon : « on pilla la belle demeure, on brisa les vitres, on arracha les baldaquins des lits, on griffa les tapisseries des murs. Tout fut cassé, détruit. On abattit les arbres ; on éleva trois immenses bûchers dans le jardin. Des milliers d’hommes et de femmes, d’enfants, saccagèrent le palais ». Ainsi, Eric Vuillard condense et brosse les faits de ces quatre mois, en employant ce : « on« , qui renforce le rythme, la colère, l’accélération de ce mouvement en marche.

1789, c’est aussi l’un des étés les plus chauds du siècle et l’hiver avait été si froid, si rigoureux que les racines avaient gelé très profond. Tandis que la famine s’étendait à toute la France, à Versailles, on spéculait sur la dette !…

Eric Vuillard nous raconte la prise de la Bastille comme si l’on y était, à travers le regard du peuple et d’anonymes. Il met en scène ceux qui ont attaqué La Bastille et nous suivons pas à pas l’évolution de la situation. Il nous immerge dans la foule, il n’hésite pas à dresser une liste de noms de famille, de leurs métiers et de l’endroit d’où ils viennent et l’effet est là ! Pas de doute, nous sommes plongés dans cette foule et l’on ressent bien cette oppression.

Pour l’auteur, la Révolution a débuté ce 28 avril 1789 quand les ouvriers pillèrent les ateliers et les gendarmes tirèrent sur les assaillants, faisant de nombreux morts.

Un excellent livre pour toux ceux qui aiment les récits historiques. On est Louis Tournay qui escalade les toits jusqu’à ouvrir le pont-levis de la Bastille. On est avec les bourgeois. On est près de Marie-Antoinette ! On est près du Roi. On est réellement au coeur des évènements.

Allez-y, lisez ce livre ! Vivez pleinement au plus près du peuple ! Vous ne regretterez pas ce « 14 juillet » d’Eric Vuillard et notre fête nationale ! Cette Grande Histoire captivante.

Marie-Christine

Eric Vuillard écrivain et cinéaste a reçu le prix Ignatius-J. Reilly 2010 pour Conquistadors (Léo Scheer, 2009) – le prix Franz-Hessel 2012 et le prix Valéry-Larbaud 2013 pour Congo et La Bataille d’Occident (Actes Sud, 2012). Tristesse de la terre, prix Joseph-Kessel 2015, est son dernier livre paru chez Actes Sud (« un endroit où aller », 2014)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.