une activité respectable – Julia Kerninon – Editions la brune au rouergue –

une-activite-respectable« une activité respectable »  c’est une pépite à savourer,         c’est un hommage vibrant à la littérature !

« Les histoires ne sont que des histoires, elles permettent une respiration mais ne réparent rien, elles sont ce qu’on peut fabriquer avec les petits débris retrouvés après les catastrophes, elles ne sont pas une seconde chance, simplement les louanges du mort chuchotées à l’oreille des survivants, aussi éloquentes qu’elles sont vaines. Je fais une couronne de fleurs  d’oranger. Et je laisse ça derrière moi. » (p.55)

Présentation : « Nous avions beaucoup, beaucoup de chance, me disait ma mère, parce que nous avions les livres et que dans les livres les phrases étaient éternelles, noires sur blanc, solides, crédibles, et elles nous livraient le monde entier, lavé de ses scories, sans temps mort, un cours d’eau pur et bondissant, un monde dans lequel nous pouvions nous échapper chaque fois que le monde réel cessait d’être intéressant. Et cette leçon-là était une grande leçon aussi, pour quelqu’un qui voulait devenir écrivain ? »

Née de parents dévoreurs de livres et d’Amérique, Julia Kerninon reçut comme cadeau,  à l’âge de cinq ans, sa première machine à écrire. Lire et écrire furent d’emblée données comme des activités respectables et hautement désirables. Dans une langue vive et imagée, cette jeune femme d’à peine 30 ans  a déjà reçu le prix Françoise Sagan pour son premier roman, « Buvard », la brune – 2014 – prix René Fallet, prix Edmée de la Rochefoucauld – prix du roman de la ville de Carhaix – prix de la Closerie des Lilas pour son deuxième, « Le Dernier Amour d’Attila Kiss » prix de la Closerie des Lilas – prix de la Page 112.

UN BEL HOMMAGE A L’ECRITURE ET A LA LITTERATURE !

Entrez dans le monde de la littérature ! Poussez la porte de chez Shakespeare and Company pour un court instant –et celle de votre libraire préféré(e), le temps de vous procurer-  ces  soixante pages destinées à ceux qui aiment les livres, les écrivains, les librairies et leurs libraires. Soixante pages à savourer délicieusement.

Une belle leçon pour quelqu’un qui voulait devenir écrivain.

Alors peut-être, une fois la lecture achevée de ce merveilleux petit livre, aurez-vous envie de vous mettre au clavier ou  de vous en  offrir un…., de devenir écrivain ! Qui sait ?

A dévorer sans tarder !

M. Christine

« une activité respectable » la brune au rouergue – 9,80 €uros

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.