La Piste Pasolini – Pierre Adrian – Prix des deux Magots 2016 – Equateurs Littérature –

pasolini-3Au plus près d’un poète assassiné.

« Ma seule patrie, c’est ma soif d’amour » Pier Paolo Pasolini

« Il n’y a rien à voir. Une plage sordide qui est un tapis de déchets, un sol mouvant où le sable détrempé n’est qu’une masse informe et gluante. […] Je découvre ainsi Ostie, ce lieu du rien à voir. Je cherche l’endroit de la mort. Et la mort est partout. Je prends la direction de l’hydrobase, au pied de laquelle Pasolini s’est effondré il y a quarante ans. »[…]

Présentation : « A 23 ans, Pierre Adrian part pour l’Italie sur les traces d’un écrivain insaisissable et fascinant : Pier Paolo Pasolini. Du « Frioul vide et infini » aux errances dans Rome et ses « nuits sans frein », il hume, palpe cette vie à fleur de peau, à rebours de tous les clichés.

Magnifique quand il provoque la société, Pasolini n’a cessé de bousculer les idées reçues. Quarante ans après son assassinat, il reste vivant au point de nous brûler. Premier détracteur des téléviseurs et de la vie quotidienne, il s’attaque à la société de consommation, loue les joies du football et de la vie pastorale, s’insurge contre la tiédeur bourgeoise, les sentiments institués, et s’acharne à tout désacraliser. Pour s’approcher davantage du sacré.

Un récit de voyage au plus près de Pasolini, une enquête incarnée, mais aussi la quête d’un frère, d’un maître, d’un « meneur d’âmes, meneur de nos petites âmes paumées du nouveau siècle. »

Entre récit de voyage et enquête, Pierre Adrian nous aide à mieux comprendre le pourquoi du comment de cet homme mystérieux, qu’est Pier Paolo Pasolini. Pierre Adrian se rend sur tous les lieux pour essayer de comprendre ce grand Monsieur, poète, écrivain et cinéaste.  Nous pouvons dire MERCI à Pierre Adrian d’avoir produit ce PREMIER TRES BON LIVRE que l’on peut relire à souhait, car il nous apporte de nombreuses pistes de réflexion… C’est bien écrit et très touchant.

Et cela donne bien sûr, envie de se replonger dans :la-longue-route-de-sable

Né en 1991, Pierre Adrian vit à Paris. La Piste Pasolini est son premier livre et à 23 ans, il a obtenu le prix des Deux Magots en 2016.

Nous ne pouvons que  lui dire :

Bonne et Longue route dans le milieu de l’écriture et du monde littéraire.

M.Christine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.