La Vengeance du pardon – Eric Emmanuel Schmitt – Editions Albin Michel –

LA VENGEANCE DU PARDONQuatre histoires autour d’un thème : le pardon et cela s’intitule

La vengeance du pardon

Peut-on parler ici de nouvelles ? En quelque sorte. Disons qu’il s’agit de quatre histoires  dont la troisième a donné son titre au livre car en effet c’est le pardon qui sert de pivot central à toutes. 

1.  Les sœurs Barberin. Deux jumelles, Lily et Moïsette, physiquement identiques. Lily la gentille, Moïsette la rebelle la jalouse. A 80 ans, Moïsette meurt dans des circonstances un peu troubles mais personne ne peut croire Lily coupable, tant sa gentillesse est devenue proverbiale.

2. Mademoiselle Butterfly. William Golden est devenu un magnat de la finance. Il est rattrapé par son passé car alors jeune homme jouisseur il a séduit une jeune fille un peu simple, Mandine, qui a donné naissance à un fils. Saura-t-il des années plus tard réparer la vie que son égoïsme a brisée ?

3.  La vengeance du pardon. Laure était la fille d’Elise. Elle est l’une des 15 victimes d’un serial-killer. Tout le monde s’étonne du comportement d’Elise qui visite régulièrement l’assassin de sa fille en prison pour viol et meurtres. Elle crée des liens avec lui et on se demande pourquoi elle agit ainsi en dépit de sa haine et de sa douleur.

4. Dessine-moi un avion. La plus courte des quatre histoires. Un vieillard dur et renfermé qui s’humanise au contact d’une petite fille qui lui apprend à aimer. Il est allemand et fut aviateur pendant la dernière guerre. Peut-on réparer un crime commis alors et peut-on se pardonner ? Bien sûr un grand rapport avec Saint-Exupéry.

Les chutes sont toujours très soignées, particulièrement celle de la troisième histoire qui nous prend par surprise et c’est tout l’art de la chute dans les nouvelles.

 Eric-Emmanuel Schmitt ne déçoit jamais grâce à son style et à son humanité. Il observe l’être humain, l’analyse, aussi bien dans ses pires défauts ; dans ses secrets que dans sa part humaine qu’il trouve toujours en chacun. Il y excelle.

Alors, vengeance ou pardon ? ou la vengeance du pardon ?  A vous de voir ! Un excellent titre pour quatre belles histoires.

Eric-Emmanuel Schmitt de l’Académie Goncourt  (Janvier 2016) est convié à La Voix au chapitre à l’Abbaye de l’Epau – Le Mans, Mercredi 20 Septembre à 19 h.

Marie-José/M.Christine 

« La vengeance du pardon » – 325 pages – Prix : 21,50 €uros

E. E. Schmitt auteur de réputation mondiale, dramaturge, romancier, nouvelliste, essayiste, cinéaste est traduit en 45 langues et joué dans 50 pays.


 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.