Ces rêves qu’on piétine – Sébastien Spitzer – Editions de l’Observatoire –

ces rêves que

Qui était Magda Goebbels ?

« Un pas, une pierre, un chemin de poussière. Un printemps qui bourgeonne. Au fond bruit un torrent. Des bruits. Mille pas. Tous aussi mal cadencés » Sébastien Spitzer.

Sous les bombardements, dans Berlin assiégé, la femme la plus puissante du IIIème Reich se terre avec ses six enfants dans le dernier refuge des dignitaires de l’Allemagne nazie. L’ambitieuse s’est hissée jusqu’aux plus hautes marches du pouvoir sans jamais se retourner sur ceux qu’elle a sacrifiés. Aux dernières heures du funeste régime, Magda s’enfonce dans l’abîme, avec ses secrets. Au même moment, des centaines de femmes et d’hommes avancent sur un chemin poussiéreux, s’accrochant à ce qu’il leur reste de vie. Parmi ces survivants de l’enfer des camps, marche une enfant frêle et silencieuse. Ava est la dépositaire d’une tragique mémoire : dans un rouleau de cuir, elle tient cachées les lettres d’un père. Richard Friedländer, raflé parmi les premiers juifs, fut condamné par la folie d’un homme et le silence d’une femme : sa fille. Elle aurait pu le sauver. Elle s’appelle Magda Goebbels.

Le destin extraordinaire d’une femme de caractère et très ambitieuse qui a orienté et participé à l’histoire du IIIème Reich. Impressionnant et époustouflant

Sébastien Spitzer sera présent Vendredi 20 octobre 18 heures à la librairie Doucet pour une rencontre-dédicace.

M.Adélaïde/MChristine

Sébastien Spitzer  journaliste free-lance pour TF1 – M6 ou Rolling Stone. Il a réalisé plusieurs enquêtes sur le Moyen-Orient, l’Afrique et les Etats-Unis. « Ces rêves qu’on piétine » (2017) est son premier roman. (Prix 20 € – 310 pages)

Sébastien Spitzer est également auteur de « Ennemis intimes » , les Bush, le Brut et Téhéran (2006) – aux éditions Privé. Il met en lumière les ombres de Magda Goebbels et de ceux qui tentent de survivre à l’enfer.

 

 

 

 

 

2 réflexions sur “Ces rêves qu’on piétine – Sébastien Spitzer – Editions de l’Observatoire –

  1. Quel livre coup de poing ,même si l’on connaît déjà l’histoire de Martha Gobbels , du moins en partie .
    J’ignorais toute la période de sa jeunesse et ses liens avec un beau-père juif . A côté de l’Histoire ,il y a aussi cette petite Ava venue des camps de concentration et dépositaire des lettres de celui qui servit de père à Martha Gobbels et adressée à sa « fille » .
    C’est poignant , plein d’émotions et c’est aussi le « roman » d’une ambitieuse sur la route de la folie .
    On ne peut oublier cette lecture .

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.