L’île de Luna – Edgar Morin – Editions Actes Sud – un endroit où aller –

Un roman de jeunesse publié soixante-dix ans après !

l'ile de luna rectol'ile de Luna

« Ma-man »… – Ce n’était pas possible qu’elle ne puisse entendre.. »(lire la suite sur quatrième de couverture). A 11 ans, Albert Mercier ce jeune héros  (Edgar Morin*, actuellement âgé de 96 ans, a extrait ce texte autobiographique gardé depuis sept décennies dans ses tiroirs…)  invente des histoires et écrit déjà des romans d’aventures, toujours impatient de les faire lire à sa mère. Mais, un soir alors qu’il s’apprête à rentrer chez lui, son oncle vient le récupérer à la sortie de l’école -sa mère a dû partir précipitamment en cure à Vittel sans dire au revoir-. (c’est ce qu’on lui dit….). Il restera chez ses cousins jusqu’à nouvel ordre. Tous ses proches sont vêtus de noir, portent un brassard noir, chuchotent. Les paroles des uns et des autres, les gestes de son père,  sont maladroits. Son père et sa tante pensent sûrement le protéger, lui faire du bien, lui disant qu’elle était partie… quelque temps, mais avec cet espoir de retour. Il finit par comprendre que sa mère est morte, sans que jamais ce départ, sans retour,  sans que jamais les choses ne lui soient véritablement et clairement dévoilées. De mensonges en non-dits…., cet enfant  regarde les adultes comme des menteurs, des hypocrites. Il se sent culpabilisé quand il entend ce type de phrases : « Faut pas faire de la peine aux parents parce que c’est ça qui les fait mourir » – Luna, elle a fait un voyage au ciel, peut-être qu’elle va revenir, ou qu’elle ne va pas revenir ? »

Pourquoi ? Qu’a-t-il fait ? S’est-il bien conduit ? Tout cela le travaille. Son secret, son malheur, il l’a gardé sans jamais en parler à quiconque, jusqu’à l’âge de ses 20 ans.

« La Mère était partie à jamais, il serait à jamais son orphelin, mais elle serait pour toujours sa Déesse »

Un livre à mettre entre les mains de tous les parents ! Un texte poignant !

La vérité vaut mieux qu’un non-dit.  Il faut toujours expliquer et dire la vérité à tout prix aux enfants ! Ne pas laisser les non-dits s’installer au risque de blesser, de traumatiser.

Ce livre écrit  par Edgar Morin*, à l’âge de 26 ans est un livre remarquable, un livre vraiment très touchant.

M. Christine

« L’île de Luna » –  180 pages – prix : 18 €

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.