La plus précieuse des marchandises -un conte- Jean-Claude GRUMBERG- Ed. du Seuil – La librairie du XXIè siècle-

A lire absolument, à distribuer, et surtout à partager pour ne pas oublier... Un livre qui devrait s’inscrire au programme d’Histoire de tous les établissements scolaires. A consommer sans modération ! A mettre entre toutes les mains, enfants, jeunes adolescents et adultes ! Une belle manière de raconter l’Histoire.

Librairie Doucet/M.Christine

« La plus précieuse des marchandises » – 120 pages – prix : 12 € – La librairie du XXIè siècle – Collection dirigée par Maurice Olender.  (Janvier 2019)

Jean-Claude GRUMBERG est l’auteur d’une trentaine de pièce de théâtre, joués partout dans le monde, et scénariste (avec Truffaut, Costa-Gavras, etc..) Il a publié au Seuil, dans « La librairie du XXIè siècle », « Mon père Inventaire » (2003)  et « Pleurnichard »  (2010).

Et pour ceux qui voudraient aller plus loin, lisez « LE CHÂLE » de Cynthia OZICK préfacé par Valentine Goby (Signatures POINTS)

La plus précieuse des marchandises. Un conte.

Un petit livre de 120 pages mais un grand livre de par sa qualité. Ce petit livre écrit sans prétention, sous forme de conte pour nous raconter l’Histoire : « un grand bois, un pauvre bûcheron et une bûcheronne en mal d’enfants… Tout près passe une ligne de chemin de fer où des trains passent régulièrement… Tout autour, la guerre ».

Un conte poétique et éblouissant, sur une des périodes les plus sombres de l’Histoire de l’Europe. 

« Il était une fois, dans un grand bois, une pauvre bûcheronne et un pauvre bûcheron. Non non non non, rassurez-vous, ce n’est pas Le Petit Poucet ! Pas du tout. Moi-même, tout comme vous, je déteste cette histoire ridicule. Où et quand a-t-on vu des parents abandonner leurs enfants faute de pouvoir les nourrir ? Allons… Dans ce grand bois donc, régnaient grande faim et grand froid. Surtout en hiver. En été une chaleur accablante s’abattait sur ce bois et chassait le grand froid. La faim, elle, par contre, était constante, surtout en ces temps où sévissait, autour de ce bois, la guerre mondiale. La guerre mondiale oui oui oui oui oui. » J-Cl. G.

Prix spécial du jury du prix des libraires – Prix des lecteurs de l’Express/BFMTV – Grand prix de la Société des Gens de Lettres pour l’ensemble de son œuvre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.