La chaine – Adrian McKinty – Éditions Mazarine Thriller –

La chaine est un polar machiavélique. 

la chaîneLe téléphone sonne. Un inconnu a kidnappé votre enfant. Pour qu’il soit libéré, vous devez enlever l’enfant de quelqu’un d’autre. Votre enfant sera relâché quand les parents de votre victime auront à leur tour enlevé un enfant. Si un chaînon manque : votre enfant sera tué. »

Nous allons ouvrir un polar sur un thème utilisé des milliers de fois en littérature comme au cinéma, le rapt d’enfants et pourtant le roman d’Adrian McKinty est diablement original. Son titre « La chaine », c’est le coup de cœur de Marie-Adélaïde de la librairie Doucet au Mans.

La chaine est un polar machiavélique. Imaginez un roman policier différent de tout ce que vous avez lu depuis le début, puisque tour à tour, vous allez être la VICTIME, le BOURREAU, c’est vous qui allez devoir gérer l’I-NI-MA-GI-NABLE ! Exactement, une histoire inimaginable même si l’auteur en a eu l’idée dans le monde bien réel, au Mexique où des gangs prospèrent sur les enlèvements contre rançons.

Marie-Adélaide, ce thriller a une femme pour personnage principal ? : – Rachel, elle est séparée de son mari. Elle vit modestement. Elle vient d’être très malade dans une station balnéaire de la Côte des États-Unis. Elle a une jeune adolescente qu’elle aime beaucoup. Tout se passe très bien avec Kilye. Sauf qu’un jour Kilye se fait kidnapper à l’arrêt du bus et là, tout s’enchaîne. Un coup de fil qui vous annonce que votre fille a été kidnappée, que bien évidemment vous devez payer une rançon, pas astronomique, une rançon ! Mais, surtout pour récupérer votre fille, vous devez kidnapper l’enfant d’une autre famille ! Et cette chaîne, cette chaîne diabolique met en évidence la complexité des sentiments, des rapports humains. Jusqu’où est-on prêts à aller pour sauver sa propre fille, pour sauver ses propres enfants ?

F. Obric : Et on sait qu’Hollywood est déjà sur le coup ! Les studios « Paramount » ont acquis les droits d’adaptation de ce livre au cinéma contre un très très gros chèque, tant l’histoire est addictive ! 

C’est très bien construit, c’est haletant. On va voir comment une femme, à priori ordinaire, va se révéler une femme extraordinaire, parce que par amour, on va voir ses forces se décupler.

Écoutez Marie-Adélaïde sur France Bleu Maine, en compagnie de Fabien Obric, cliquant ici !

« L’auteur Adrian McKinty, critique littéraire et auteur récompensé deux fois par le prix Edgar-Allan-Poe, est l’une des étoiles montantes du polar. Il s’est vu décerner deux fois le prix Ned Kelly et il a également reçu le prix Barry, le prix Audie et le prix Anthony. Les romans de sa série « Sean Duffy » ont été nommés Meilleur polar de l’année par le Times, le Daily Mail, le Boston Globe et le Irish Times. Adrian McKinty est né et a grandi à Belfast en Irlande du Nord. Après avoir étudié la philosophie à l’université d’Oxfort, il est parti aux États-Unis pour enseigner l’anglais en lycée. Il vit actuellement à New York. »

« La chaîne »  prix : 20 € – 400 pages (parution mars 2020) Traduit de l’anglais par Pierre Reignier. « C’est rien de moins que Les Dents de la mer pour les parents.» Don Winslow

Marie-Adélaïde/MC

 

L » » » » »La »L

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.