Histoires de la nuit – Laurent Mauvignier – Éditions de Minuit –

Un huis clos mené d’une main de maître !

« La Bassée », un endroit que Laurent Mauvignier connaît bien, un lieu qui n’est pas complètement imaginaire et qui revient dans plusieurs de ses livres. « La Bassée » est un hameau constitué de trois maisons, au milieu de nulle part, à la campagne. Deux des maisons sont occupées, la troisième inhabitée est à louer. Dans la première habitation, vit le couple Bergogne, Marion et Patrice, un gars du coin et leur fille Ida (la fille de Marion). Lui, est plutôt taiseux, un peu bourru mais attentionné et patient. Il est agriculteur. Marion travaille à la ville, dans une imprimerie. La seconde maison est habitée par Christine, une femme artiste-peintre, à la retraite qu’Ida appelle « Tatie ». C’est le jour anniversaire de Marion et ce soir on fête ses quarante ans ! Christine est chargée de faire des pâtisseries, deux collègues de Marion sont invitées juste pour le dessert. Ida, est chargée au retour de l’école, de s’occuper de la décoration de la maison avec Patrice. Ida, a réalisé une jolie peinture avec l’aide de Christine. L’après-midi, Patrice se rend à la ville, pour acheter un cadeau d’anniversaire mais il s’est laissé tenter par une prostituée. Le temps passe ! Il faut rentrer ! Il y a quelques kilomètres à parcourir. Un problème sur la route : c’est une crevaison ! Mince ! Ida sera déjà rentrée de l’école. Effectivement, Ida arrive chez elle, une voiture inconnue dans la cour, c’est plutôt bizarre ! Christine n’est pas là ! Pas de lumière ! Personne ne répond à ses appels. Que se passe-t-il ? C’est étrange, même la voiture de Patrice n’est pas là ! Ida se rendra dans l’étable où elle pense retrouver Patrice….Mais n’en disons pas plus, ne dévoilons rien d’autre, c’est à vous de lire la suite et vous verrez.

Habituellement dans ce hameau, il ne se passe rien ! A quelques heures de la fête, des inconnus rôdent autour de « La Bassée ». L’apparente tranquillité va basculer le soir des quarante ans de Marion. Un piège dans lequel chacun va tomber, tour à tour. Christine d’abord, puis Ida, Patrice puis Marion. Une véritable souricière !

C’est une tragédie, presque antique !

Au fil des pages, chapitre après chapitre on lit ce livre en apnée d’un bout à l’autre, au fur et à mesure des révélations. Un livre captivant, haletant ! Un livre saisissant ! Une intrigue, du suspense qui s’étale sur 634 pages, un livre que vous ne lâcherez pas !

Il y aurait beaucoup à dire, mais le mieux c’est que vous lisiez ce huis-clos glaçant, où le passé ressurgit. Un livre très cinématographique.

Lu et conseillé par Nathalie

Librairie Doucet/M.Christine

Histoires de la nuit – 634 pages – prix : 24 € – (parution 3/9/2020)

Laurent Mauvignier né en 1967 a écrit son premier roman en 1999, « Loin d’eux », publié toujours dans la même maison d’édition « Les Editions de Minuit » – « Apprendre à finir » (2000) -« Ceux d’à côté » (2002) – « Seuls » (2004) –« Le Lien » (2005) – « Dans la foule » (2006) – « Des hommes » (2009) – « Ce que j’appelle oubli » (2011) – « Autour du monde » (2014) – « Retour à Berratham » (2015) – « Continuer » (2016) – « Une légère blessure » (2016) théâtre. Il a obtenu de nombreux prix Fénéon en 2000, du Livre Inter (2001), du roman Fnac (2006), prix des Libraires (2010), prix Amerigo-Vespucci (2014)


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.