Tropique de la violence – Nathacha Appanah – Editions Gallimard –

tropique-de-la-violence-nathacha-appanah-gallimard-e1472075521811

Nathacha Appanah nous embarque dans l’enfer des Comores avec

TROPIQUE DE LA VIOLENCE

Pour son sixième roman, Nathacha Appanah nous plonge dans la violence de Mayotte là, où survivent des milliers d’enfants clandestins.

Un livre coup de poing ! Un coup de coeur !

Nathacha Appanah est originaire de l’Ile Maurice mais elle vit maintenant à Caen -en fait proche de chez nous !- Elle publie son sixième roman chez Gallimard et c’est un torrent d’émotions.

Elle nous emmène à Mayotte, dans l’Océan Indien, tout près des Comores où vivent dans des conditions épouvantables, un nombre absolument dramatique de migrants qui viennent s’installer. C’est l’histoire des enfants des rues, immatures,  qui vivent en bandes, comme une horde sauvage. C’est l’enfer d’une jeunesse.

Dans son roman, elle va raconter l’histoire de Marie, infirmière, une jeune femme française qui vit sur le continent. Elle est parisienne. Au travail, elle va rencontrer un homme originaire de Mayotte. C’est le coup de foudre ! Ils partent habiter sur l’île et se marient. Les dix premières années tout se passe comme dans un rêve mais Marie n’arrive pas à avoir d’enfant…, son mari la quitte.

Elle reçoit une jeune femme de 16 ans qui lui confie son bébé car elle a peur de cet enfant :  il a un oeil marron et un oeil vert. Pour elle, c’est source de malheur, de mauvais esprit. En mal d’enfant, Marie va tomber amoureuse de cet enfant. Elle n’attendait que cela, elle l’adoptera et le baptisera Moïse. Plus tard, il cherchera à savoir qui est sa mère, qui sont ses frères. Il  commencera à descendre dans la rue. Marie, la mère adoptive va avoir un accident et va mourir. Moïse sera pris en charge par Bruce mais Bruce, c’est la violence, l’alcool et on va assister à la déchéance de cet enfant, pris dans cette spirale.

Deux personnages lui viendront en aide : un jeune garçon d’une ONG et un flic un peu désabusé qui ne sait plus comment traiter le problème. C’est terrible et ça ne peut que mal finir !

Vous passez un moment absolument poignant ! C’est bouleversant !

Et Marie-Adélaïde prend le pari que ce livre remportera un prix ! Car à son avis, c’est un des livres dont on parlera certainement dans la fameuse course aux prix littéraires…..

Nathacha Appanah a déjà été remarquée pour Le Dernier Frère (Points) 2007 –  La Noce d’Anna (Folio) 2005 –  En attendant demain (Gallimard) 2015

Marie-Adélaïde/M.Christine (émission France Bleu Maine du 13/09/16)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.